Golfe d'Aden et mer Rouge: record de passages de migrants vers le Yémen

28/08/12 à 14:43 - Mise à jour à 14:43

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 63.800 migrants et réfugiés ont traversé en bateau le Golfe d'Aden et la mer Rouge pour se rendre au Yémen durant les sept premiers mois de 2012, un chiffre record, a annoncé vendredi le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

"Dans les premiers sept mois de l'année, plus de 63.800 personnes ont fait ce périlleux voyage, contre 48.700 sur la même période l'an dernier, soit une hausse de 30%", a déclaré une porte-parole du HCR, Melissa Fleming, lors d'un point presse. En 2011, malgré l'instabilité croissante et la détérioration des conditions de sécurité au Yémen, un record de 103.000 réfugiés, requérants d'asile et migrants, venant de la Corne de l'Afrique ont traversé le Golfe d'Aden ou la mer Rouge, selon le HCR dont les premières statistiques datent de 2006. Sur les 103.000 personnes qui ont espéré effectuer la traversée du Golfe d'Aden et de la mer Rouge l'an dernier, 131 se sont noyées l'an dernier, et 9 sur les sept premiers mois de 2012. Depuis 2009, la majorité des personnes qui ont effectué la traversée sont des Ethiopiens (environ 75% des arrivées depuis 2011), les Somaliens étant désormais moins nombreux alors qu'ils étaient encore majoritaires il y a quatre ans, selon le HCR. L'agence onusienne est particulièrement préoccupée par le sort réservé aux Ethiopiens à leur arrivée au Yémen. Contrairement aux Somaliens qui sont directement reconnus comme étant des réfugiés et donc délaissés par les trafiquants de personnes, les Ethiopiens, qui fuient leur pays essentiellement pour des raisons économiques, sont en revanche plus souvent laissés à la merci de ces groupes criminels, n'a de cesse de déplorer le HCR. (GFR)

Nos partenaires