Fusillade à Bruxelles - Le suspect arrêté "dès qu'il a mis le premier pied en France", se félicite Hollande

01/06/14 à 12:49 - Mise à jour à 12:49

Source: Le Vif

(Belga) Le président français François Hollande a affirmé dimanche que le suspect de la fusillade au Musée juif de Bruxelles avait été arrêté "dès qu'il a mis le premier pied en France", soulignant l'efficacité des forces de l'ordre. "Nous les combattrons, nous les combattrons, nous les combattrons", a dit le chef de l'Etat, en marge d'un déplacement à Trévières dans le Calvados, au sujet des jihadistes qui rentrent en Europe après avoir combattu en Syrie.

Fusillade à Bruxelles - Le suspect arrêté "dès qu'il a mis le premier pied en France", se félicite Hollande

"Tout le gouvernement est mobilisé pour suivre les jihadistes et éviter qu'ils puissent nuire", "notamment lorsqu'ils reviennent en France ou en Europe", a-t-il affirmé, "c'est une lutte de tous les instants". Selon François Hollande, "c'est le sens" du plan d'action gouvernemental présenté en avril pour lutter contre ces filières jihadistes, qui va "être amplifié dans les prochains mois". Le parquet fédéral a confirmé dimanche matin l'arrestation d'un suspect dans le cadre de l'enquête sur la fusillade perpétrée au Musée juif de Bruxelles le samedi 24 mai dernier et ayant fait trois morts et un blessé grave. Il s'agit d'un Français de 29 ans originaire de Roubaix, arrêté vendredi par les douaniers français à Marseille, à la gare routière Saint-Charles, alors qu'il se trouvait dans un autocar en provenance d'Amsterdam via Bruxelles. Le jeune homme est soupçonné, selon une source proche de l'enquête, d'avoir combattu par le passé auprès de jihadistes en Syrie. Il était d'ailleurs fiché pour ces raisons en France, par la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Le suspect n'était en revanche pas connu en Belgique. (Belga)

Nos partenaires