France: l'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde en garde à vue

10/06/13 à 13:41 - Mise à jour à 13:41

Source: Le Vif

(Belga) L'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde quand elle était ministre de l'Economie a été placé en garde à vue lundi à Paris dans le cadre de l'enquête sur l'arbitrage contesté ayant récemment conduit à l'audition de la patronne du FMI par la justice, a-t-on appris de source proche de l'enquête. Stéphane Richard, actuel patron du groupe français de télécommunications Orange, doit livrer ses explications sur le rôle et la responsabilité du ministère dans la décision de recourir à un arbitrage pour régler un vieux contentieux entre l'homme d'affaires Bernard Tapie et la banque Crédit lyonnais.

France: l'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde en garde à vue

L'ex-président du Consortium de réalisation (CDR), structure chargée de solder le passif du Crédit Lyonnais, Jean-François Rocchi, a également été placé en garde à vue lundi, a-t-on précisé de même source. L'arbitrage avait permis à Bernard Tapie d'obtenir en juillet 2008 403 millions d'euros d'indemnités. Les juges cherchent à savoir si cet arbitrage a été entaché d'irrégularité et étudient en particulier le mode de désignation des arbitres. Fin mai, l'un des trois juges du tribunal arbitral avait été mis en examen pour escroquerie en bande organisée. L'ancien directeur de cabinet de Mme Lagarde devrait être entendu en détail sur le rôle du ministère de l'Economie et de la présidence française. Orange a précisé que M. Richard restait le patron de l'opérateur pendant cette garde à vue. (Belga)

Nos partenaires