France: inscriptions néonazies, antisémites et homophobes à Toulouse

17/02/14 à 08:12 - Mise à jour à 08:12

Source: Le Vif

(Belga) Des croix gammées et des inscriptions antisémites et homophobes ont été taguées au coeur de Toulouse (sud-ouest de la France) sur un centre destiné aux homosexuels, un cinéma et des locaux politiques, a-t-on appris dimanche de sources concordantes. Une vingtaine de fans du polémiste Dieudonné se sont par ailleurs rassemblés dimanche dans le centre de la ville pour une "quenelle party".

L'Espace des diversités et de la laïcité, qui accueille des victimes de discriminations et qui héberge un centre LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels), a été notamment visé. Des locaux de campagne de candidats de gauche aux élections municipales de mars, un cinéma d'art et d'essai, l'entrée de l'Université Toulouse 1 et un cimetière ont également été touchés. Partout ont été peintes des croix celtiques, emblèmes de l'ultra-droite. Les inscriptions s'en prennent au Conseil représentatif des institutions juives (Crif), assimilent juifs et homosexuels et s'attaquent aux francs-maçons. Par ailleurs, une vingtaine de fans du polémiste Dieudonné, plusieurs fois condamné pour des propos antisémites, ont répondu dimanche à un appel à une "quenelle party" sur la place du Capitole, dans le centre de Toulouse, selon la police. Ils portaient des tee-shirts noirs frappés d'une "quenelle", geste popularisé par Dieudonné et décrit par ses partisans comme une expression "anti-système" mais par ses détracteurs comme un salut nazi inversé ou comme un geste antijuif. (Belga)

Nos partenaires