France: honneur suprême pour quatre grands résistants

21/02/14 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Le Vif

(Belga) Le président français François Hollande a annoncé vendredi le transfert en 2015 des cendres de quatre grands résistants, dont deux femmes, au Panthéon, un monument où reposent à Paris des personnalités ayant marqué l'Histoire de France.

France: honneur suprême pour quatre grands résistants

Il s'agit de "deux femmes et de deux hommes qui ont incarné les valeurs de la France quand elle était à terre", a déclaré le chef de l'Etat lors d'une cérémonie au Mont-Valérien, près de Paris, où furent fusillés plus de mille résistants et otages pendant l'occupation allemande. Les quatre personnalités choisies par le président français sont l'ethnologue Germaine Tillion et une nièce du général Charles de Gaulle, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, ainsi que l'un des dirigeants de la Résistance, Pierre Brossolette, et un homme politique assassiné en juin 1944 par des miliciens, Jean Zay. L'annonce a été faite septante ans jour pour jour après que 22 membres du Groupe de Missak (dit Michel) Manouchian (1906-1944) furent fusillés au Mont-Valérien, en refusant d'avoir les yeux bandés, par les nazis. M. Hollande avait hâte de faire entrer des femmes au Panthéon qui n'en compte pour l'instant que deux sur un total de 71 grandes figures (hommes politiques, intellectuels, scientifiques...) que la France d'après la Révolution a voulu honorer: la physicienne Marie Curie et Sophie Berthelot. Cette dernière n'y figure d'ailleurs qu'en qualité d'épouse du chimiste Marcellin Berthelot. Le site du Mont-Valérien, à l'ouest de Paris, est visité chaque année par 20.000 personnes qui peuvent voir les graffitis de résistants sur les murs de la chapelle où les condamnés à mort étaient enfermés avant leur exécution. Ce fut le principal lieu d'exécution en France utilisé par l'armée allemande entre le 1er janvier 1941 et le 15 juin 1944. (Belga)

Nos partenaires