Formation Wallonie - Employeurs et syndicats wallons ont remis leur priorités trahissant leurs désaccords

02/07/14 à 19:52 - Mise à jour à 19:52

Source: Le Vif

(Belga) Les partenaires sociaux wallons ont remis mercredi aux formateurs PS et cdH des gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles une note reprenant leurs priorités communes mais laissant apparaître leurs divergences, notamment sur deux politiques au coeur des choix budgétaires à opérer: les mesures favorisant les groupes cibles ainsi que les titres-services.

Patrons et syndicats, sollicités il y a dix jours par les présidents du PS et du cdH pour participer à l'élaboration du programme du prochain gouvernement, sont certes d'accord de maintenir des mesures favorisant l'embauche ou le maintien à l'emploi de certains publics cibles dans le secteur privé marchand, selon cette note. Mais les employeurs font valoir la problématique du coût salarial pour demander que ces mesures concernent tant les emplois existants que les nouveaux engagements. Ils veulent aussi maintenir la réduction de cotisation patronale sur les travailleurs âgés et préconisent une réduction ciblée sur les travailleurs dont la rémunération est inférieure à 2.400 euros par mois, les travailleurs plus qualifiés pouvant en être exclus. Les syndicats estiment pour leur part que les mesures groupes cibles devraient être centrées sur les nouvelles embauches et organisées exclusivement via l'activation des allocations de chômage. Ils définissent différemment le public à cibler: peu qualifiés et demandeurs d'emploi à partir de 6 mois, avec une aide modulée en fonction du niveau de qualification. Autre point d'achoppement dans une politique nouvellement régionalisée: les titres-services. Personne ne veut les supprimer, mais face aux contraintes budgétaires, les propositions d'adaptation divergent. Les syndicats veulent réserver l'activité "titres-services" aux entreprises du non-marchand et lier la subvention du titre à la qualité de l'emploi. Les employeurs s'opposent au contraire à toute réservation de marché excluant le secteur marchand. Dans la note, une absence pour cause de désaccord: le montant de la déduction fiscale. (Belga)

Nos partenaires