Fécondation in vitro - La limite d'âge pour le remboursement reste momentanément à 43 ans

14/02/13 à 17:27 - Mise à jour à 17:27

Source: Le Vif

(Belga) La limite d'âge pour le remboursement d'une fertilisation in vitro (fiv) reste momentanément fixée à 43 ans. Le but est de ramener à terme cet âge à 41 ans, mais cela devra se faire en fixant une période transitoire par respect pour la loi sur la procréation médicalement assistée et les patientes qui ont déjà passé une convention avec un centre spécialisé.

Un accord est intervenu au sein du Comité de l'assurance pour ramener l'âge limite pour bénéficier d'un remboursement pour une fiv de 43 à 41 ans. Un arrêté royal en ce sens à été publié le 10 janvier, mais un nouvel arrêté a été publié jeudi, annulant ce texte ce qui a provoqué l'ire de l'Absym. L'Association belge des syndicats médicaux a publié un communiqué jeudi dans lequel elle reproche à la ministre de la Santé Laurette Onkelinx une "attitude dictatoriale" dans ce dossier. Elle n'aurait pas consulté le Comité de l'assurance avant d'annuler le précédent arrêté. Au cabinet de Mme Onkelinx, on explique que la loi sur la procréation assistée prévoit que les patientes doivent passer des conventions avec un centre spécialisé pour des traitements qui sont toujours très longs. Dès lors, il était indispensable de prévoir une période transitoire, ce que l'arrêté royal de janvier ne faisait pas. Les discussions vont donc reprendre. Le but final est bien de ramener l'âge limite pour le remboursement à 41 ans, mais en prévoyant des dispositions transitoires. (ALN)

Nos partenaires