"Eyeborg", un oeil cyborg pour percevoir les couleurs

28/02/14 à 10:36 - Mise à jour à 10:36

Source: Le Vif

Neil Harbisson, artiste catalan de 31 ans, souffre d'achromatopsie, une maladie rare qui l'empêche de percevoir les couleurs. Sa vie en noir et blanc a pris fin en 2004 grâce à un oeil cyborg qui lui permet désormais "d'entendre" les couleurs.

"Eyeborg", un oeil cyborg pour percevoir les couleurs

© Capture d'écran Youtube

En 2003, il assiste à une conférence en cybernétique qui lui donne l'idée de créer un oeil qui associera à chaque couleur, une fréquence sonore. Ce dispositif fonctionne grâce à un capteur monté sur sa tête et relié par une antenne à une puce électronique plaquée à l'arrière de son crâne. Cette caméra améliorée détecte les couleurs et les transpose en ondes sonores qui sont communiquées à l'oreille interne par conduction osseuse.

Les teintes à haute fréquence comme le jaune paraissent aiguës tandis que les couleurs à basse fréquence comme le bleu se situent plus dans les graves. Ce "troisième oeil" dépasse les capacités de la vision humaine puisqu'il est capable de percevoir les rayons ultraviolets, traduit par des sons aigus et les infrarouges correspondants à des sons extrêmement graves.

Interviewé par Paris Match, l'artiste raconte son expérience : "Les cinq premières semaines ont été très dures. Mon corps a commencé par rejeter l'afflux permanent de sons. J'étais épuisé, je souffrais de migraines, j'avais constamment les oreilles bouchées. Il a fallu cinq mois à mon cerveau pour s'adapter. La première nuit où j'ai rêvé de sons associés à des couleurs, j'ai su que j'étais devenu un "cyborg"."

En savoir plus sur:

Nos partenaires