Explosion démographique - Le Plan régional d'Affectation de Sol revisité pour accroître le potentiel de logements

25/03/13 à 15:13 - Mise à jour à 15:13

Source: Le Vif

(Belga) Pour aider la capitale à relever son défi démographique, sans précédent à l'échelle européenne, la gouvernement bruxellois a donné son feu vert à plusieurs changements du Plan régional d'affectation de Sol (PRAS) pour accroître le potentiel de nouveaux logements de quelque 20.000 unités, a annoncé lundi le ministre-président bruxellois, Charles Picqué.

Concrètement, les ministres bruxellois ont adopté un nouveau PRAS dit "démographique" qui vise non seulement à faciliter les possibilités de construire du logement aux quatre coins de la ville, mais aussi à garder à l'oeil la nécessité d'aménager des équipements collectifs (écoles, crèches, salles de sport, ...) et de renforcer les activités économiques porteuses d'emploi. "Le Bureau du Plan prévoyait une augmentation d'environ 140.000 habitants entr 2010 et 2020 et une croissance continue jusqu'en 2040, mais les prévisions ont été revues à la hausse puisqu'on parle à présent de 180.000 habitants d'ici 2020", a commenté lundi M. Picqué, en resituant la nécessité du plan. En gros, le nouveau PRAS prévoit d'ouvrir la porte à la construction de logements un peu partout, y compris dans des zones où cela n'était pas vraiment envisagé jusqu'à présent. Il instaure des Zones d'Entreprises en Milieu urbain (ZEMU) - créées principalement sur six pôles situés dans six communes - pour instaurer une mixité de fonction qui n'était par exemple pas prévue en Zone d'Industrie urbaine ou si peu en Zone de forte mixité. L'activité économique ne sera pas éradiquée, pour autant, surtout lorsqu'elle sera porteuse d'emploi et compatible avec un environnement urbain. En contrepartie, 80% des zones d'industries sont inchangées et davantage protégées comme telles. De plus, les grands projets (plus de 10.000 m2) pourront y être autorisés pour autant qu'ils prévoient une mixité de fonction dont du logement tout en réservant 90% de la superficie plancher à des activités productives ou de commerce. Le projet de PRAS démographique a été envoyé au Conseil d'Etat qui devrait se prononcer d'ici un mois avant de revenir sur la table du gouvernement bruxellois. (JDD)

Nos partenaires