Espionnage américain - "Les pratiques américaines sont pourries, mauvaises et honteuses"

25/10/13 à 10:39 - Mise à jour à 10:39

Source: Le Vif

(Belga) Le commissaire européen au Commerce, Karel De Gucht, confirme que les négociations sur le libre-échange avec les Etats-Unis ne seront pas suspendues après les dernières révélations concernant les écoutes téléphoniques. "Nous scierions la branche sur laquelle nous sommes assis", a-t-il déclaré vendredi matin sur les ondes de la VRT. Il qualifie néanmoins les pratiques américaines de "pourries, mauvaises et honteuses pour une démocratie qui veut être un exemple dans le monde".

Espionnage américain - "Les pratiques américaines sont pourries, mauvaises et honteuses"

"Les Etats-Unis, la plus grande démocratie qui fait cela, je trouve ça honteux", réagit Karel De Gucht. La mise sur écoute présumée du GSM d'Angela Merkel remet l'information sous le feu de la rampe, mais le libéral estime que les agissements de la NSA sont "depuis longtemps un très gros problème". "Je ne comprends pas comment ça a pu déraper à ce point. Le président Barack Obama doit d'urgence faire quelque chose." Karel De Gucht ne souhaite cependant pas dévier des importantes négociations sur le libre-échange avec les Etats-Unis. "Il ne s'agit pas ici d'amitié, mais d'intérêts économiques", argumente-t-il. "Nous scierions la branche sur laquelle nous sommes assis en stoppant ces négociations, cela ne me semble pas intelligent." En outre, ces discussions offrent une chance, selon le commissaire européen belge, de "conclure des accords clairs sur l'utilisation des données dans la sphère commerciale". "Mais pour cela, il faut donc parler avec ces gens." Karel De Gucht ignore s'il a lui-même été mis sur écoute. "Mais je tiens compte du fait que quelqu'un écoute. Pas les Etats-Unis en soi, peut-être la Chine", a-t-il encore indiqué. "Pour la Chine, j'en tiens compte." (Belga)

Nos partenaires