Ouragans: une saison 2017 déjà marquée par des records

08/09/17 à 18:28 - Mise à jour à 18:27

Source: Afp

Harvey, Irma, Jose, Katia: la saison des ouragans bat son plein dans le bassin atlantique avec son lot de désolation dans les régions touchées avec cette année des records battus et des phénomènes rares observés.

Ouragans: une saison 2017 déjà marquée par des records

© Reuters

S'il y a actuellement un pic d'activité cyclonique et si la saison 2017 (juin à novembre) a déjà donné lieu à 11 tempêtes identifiées par un nom et 6 ouragans, cela ne préjuge pas d'une année record, souligne Etienne Kapikian de Météo France. En 2010, il y avait eu 12 ouragans et 15 en 2005.

Catégorie 5 dans l'Atlantique

"Ce qui est remarquable avec Irma et c'est une première, c'est qu'il a atteint la catégorie 5 au dessus de l'Atlantique, avant même d'arriver dans la mer des Caraïbes, qui est plus chaude", a expliqué Patrick Galois de Météo-France.

Selon l'échelle de Saffir-Simpson utilisée dans l'Atlantique nord, une tempête devient un ouragan de catégorie 1 lorsque les vents atteignent 118 km/h et il est classé en catégorie 5 (la plus élevée) lorsque les vents atteignent 250 km/h pendant au moins une minute.

L'intensité des tempêtes tropicales croit avec la température de l'eau et le taux d'humidité dans l'air, qui eux-mêmes augmentent avec le réchauffement climatique. "Le changement climatique ne crée pas ces tempêtes mais il accentue leurs impacts", explique ainsi Anders Levermann du Potsdam Institute for Climate Impact Research.

Jamais aussi fort aussi longtemps

Avec des vents de 295 km/h pendant plus de 33 heures, Irma est devenu l'ouragan le plus long avec une telle intensité dans les statistiques des services météorologiques, selon Météo-France.

Irma a ainsi battu le record du typhon Haiyan qui, en 2013 aux Philippines, avait produit des vents aussi violents pendant 24 heures et fait plus de 7.000 morts ou disparus.

- Addition la plus élevée -

Dans les Caraïbes, les dégâts attribués à Irma sont estimés à 8,3 milliards d'euros (10 milliards de dollars) par le Centre de gestion des catastrophes et de réduction des risques technologiques de Karlsruhe en Allemagne. Cela fait d'Irma l'ouragan ayant causé le plus de dégâts dans cette région. Cela dépasse les dégâts causés en 2008 par Ike et par Hugo toujours dans cette région.

Déluge au Texas

Au Texas, Harvey a stationné sur une même région alors qu'un ouragan se déplace en moyenne à 20/30 km/h. Cette situation inhabituelle a généré des cumuls de pluie records exceptionnels pendant un ouragan aux Etats-Unis. Selon le Centre national des ouragans américain, au sud-est de Houston, un cumul de 125 centimètres a été relevé. Ce total a dépassé le précédent record de 121,9 centimètres établi lors du cyclone tropical Amelia de 1978 à Medina, au Texas. Seul l'état de Hawaï a déjà enregistré un cumul plus élevé pendant un cyclone avec 132 cm.

Ouragans simultanés

La formation simultanée de trois ouragans dans le bassin atlantique, comme c'est le cas actuellement avec Irma, Jose et Katia, est rare. La dernière fois remonte à 2010.

Jose est aussi passé en catégorie 4 comme Irma: ce cas de figure, avec deux ouragans de classe 4 simultanés, n'est arrivé que deux fois, en 1935 et en 2010, depuis le début des relevés météorologiques dans la région.

Il est déjà arrivé seulement deux fois que quatre ouragans (d'intensités différentes) soient actifs en même temps dans le bassin atlantique: en 1998 (Georges, Ivan, Jeanne et Karl) et en 1893 (bien 1893).

En savoir plus sur:

Nos partenaires