Le désert chilien d'Atacama étanche sa soif grâce au brouillard

02/05/16 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Afp

Capturer les gouttelettes de la Camanchaca, la brume qui souffle chaque matin le long de la côte chilienne, c'est l'objectif des "attrape-brouillard", ces filets installés dans l'endroit le plus sec au monde: le désert d'Atacama.

Placés face au vent, ces filets de polypropylène de quelques mètres carrés, accrochés entre deux poteaux, attendent patiemment le brouillard, dont les gouttes d'eau resteront coincées dans les mailles avant de glisser lentement jusqu'à des récipients.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires