La qualité des eaux de la Meuse ne s'est pas assez améliorée ces dernières années

15/04/16 à 12:08 - Mise à jour à 12:07

Source: Belga

La qualité des eaux de la Meuse ne s'est pas suffisamment améliorée ces dernières années, déplore Riwa-Meuse, l'association des sociétés qui produisent de l'eau potable à partir des eaux de la Meuse. Dans son rapport de 2014, elle rappelle que, depuis 2006, les mesures en glyphosate aux points de captage le long de la Meuse dépassent les valeurs cibles fixées, comme l'ont rapporté vendredi les éditions du journal l'Avenir.

La qualité des eaux de la Meuse ne s'est pas assez améliorée ces dernières années

La Meuse. © Belga

"Au cours de la période 2010-2014, le nombre de dépassements de la valeur cible enregistrés à Keizersveer (aux Pays-Bas, ndlr) en ce qui concerne les substances à risque pour la production d'eau potable a stagné à environ 10%", indique le rapport annuel 2014 de Riwa-Meuse.

Le rapport constate également que la légère diminution en 2013 du nombre de dépassements de la valeur cible dans la catégorie "produits phytopharmaceutiques, biocides et leurs métabolites" ne se poursuit pas.

Les principales substances de cette catégorie sont l'AMPA et sa substance mère qui fait beaucoup parler d'elle en ce moment, le glyphosate. Celui-ci est utilisé dans les désherbants et son utilisation est controversée. "Après un pic enregistré entre 2002 et 2003, on observe une baisse qui s'arrête en 2006. A partir de ce moment-là, le pourcentage de dépassements stagne autour des 20%", souligne Riwa-Meuse.

Le glyphosate inquiète les organisations sanitaires et environnementales en raison de son caractère cancérigène probable épinglé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et des perturbateurs endocriniens qu'il contient.

Pour Riwa-Meuse, la prévention de la pollution des eaux constitue "le défi" qui se pose aux pouvoirs publics. "Il y a encore trop peu de mesures prévues et appliquées pour prévenir les pollutions et les pollueurs ne sont pas encore suffisamment mis sous pression pour réduire les rejets", ajoute l'association. En 2014, Riwa-Meuse a fourni de l'eau potable à six millions de personnes aux Pays-Bas et en Belgique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires