Embargo russe sur les produits agroalimentaires - Les autorités rencontrent les principaux acteurs du secteur agro-alimentaire belge

14/08/14 à 17:58 - Mise à jour à 17:58

Source: Le Vif

(Belga) Des responsables du ministère des Affaires étrangères et des Régions ont rencontré jeudi plusieurs acteurs du secteur belge de l'agro-alimentaire pour un "large échange informel de vues" sur les conséquences du récent embargo russe sur une série de produits alimentaires européens, ont annoncé jeudi les Affaires étrangères dans un communiqué.

Il a notamment été décidé à cette occasion de mettre sur pied une "Task Force" chargée de poursuivre l'échange d'informations entre tous les acteurs concernés par les sanctions russes. De son côté, le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, s'est dit jeudi "résolu" à plaider la cause du secteur au niveau européen, notamment pour que celui-ci se montre "solidaire" avec la filière agro-alimentaire, la plus affectée par les sanctions russes. Outre des représentants des niveaux fédéral et régional concernés, la rencontre a rassemblé les principaux acteurs du secteur agro-alimentaire, comme le Boerenbond et les représentants de plusieurs fédérations sectorielles comme la FEVIA (Fédération de l'industrie alimentaire), la BCZ-CBL (Confédération Belge de l'industrie Laitière), Fresh Trade Belgium (fruits et légumes), BTV (Fédération belge des coopératives horticoles) et Febev (Fédération belge de la viande). (Belga)

Nos partenaires