Elections 2014 - La N-VA veut participer à la gestion de Bruxelles après 2014

21/09/13 à 17:27 - Mise à jour à 17:27

Source: Le Vif

(Belga) La N-VA a affiché samedi, à l'occasion d'une journée d'étude consacrée à la capitale, sa volonté de participer à la gestion de la région bruxelloise après les élections de 2014.

Elections 2014 - La N-VA veut participer à la gestion de Bruxelles après 2014

La formation indépendantiste flamande souhaite notamment améliorer la qualité de vie à Bruxelles et encourager ainsi le retour des classes moyennes dans la capitale. Pour y parvenir, la N-VA veut donner une "coloration flamande" à la politique bruxelloise, a-t-elle annoncé. Le parti avait convié samedi plusieurs experts nationaux et internationaux pour participer à une discussion ayant pour thème: "Bruxelles, ville du futur?". La formation a formulé à cette occasion plusieurs propositions, non pas de nature institutionnelle -celles-ci seront présentées lors du congrès du parti sur le confédéralisme-, mais à portée plus pratique, comme l'habitat, l'emploi, la sécurité et l'enseignement. Le président de séance, le député fédéral et vice-président du parti Ben Weyts, a réfuté d'emblée l'idée que la N-VA n'aime pas Bruxelles. "Nous aimons et nous croyons en cette ville, notre capitale", a-t-il lancé. Selon lui, il y a beaucoup à y faire en matière de sécurité, de chômage et d'enseignement. Et son parti se dit prêt à se retrousser les manches. "Bruxelles manque d'une perspective d'avenir. Nous voulons en finir avec l'ambiance de +laissez-faire+ (en français dans le texte, ndlr) qui y règne parfois", a ajouté M. Weyts. A ses yeux, la capitale n'a pas besoin de plan Marshall ou de Masterplan, mais d'un "Mensenplan" (plan pour les gens, ndlr) qui se concentrerait sur la qualité de vie dans la ville afin d'y attirer la classe moyenne. (Belga)

Nos partenaires