Egypte - L'armée égyptienne confirme à l'AFP détenir le président déchu Mohamed Morsi

04/07/13 à 06:35 - Mise à jour à 06:35

Source: Le Vif

(Belga) Un haut responsable militaire a confirmé tôt jeudi à l'AFP que l'armée égyptienne détenait le président déchu Mohamed Morsi, comme l'avait annoncé plus tôt un responsable des Frères musulmans dont est issu M. Morsi.

Egypte - L'armée égyptienne confirme à l'AFP détenir le président déchu Mohamed Morsi

M. Morsi "est retenu de façon préventive", a affirmé le responsable sous le couvert de l'anonymat, laissant suggérer que l'ex-chef d'Etat pourrait être poursuivi. Mercredi soir, l'armée a renversé M. Morsi, premier président démocratiquement élu d'Egypte, suspendu la Constitution et nommé en remplacement du chef d'Etat le président du Conseil constitutionnel Adly Mansour, suscitant l'inquiétude à l'étranger. Gehad al-Haddad, responsable au sein des Frères musulmans, avait indiqué plus tôt à l'AFP qu'après son éviction, M. "Morsi et toute l'équipe présidentielle (avaient été placés) en résidence surveillée au club de la Garde républicaine de la présidence", avant que le président déchu ne soit "séparé de son équipe et emmené au ministère de la Défense". En outre, des sources de sécurité ont affirmé que le chef du Parti de la justice et de la liberté, vitrine politique des Frères musulmans, Saad al-Katatni, et l'adjoint du Guide suprême, Rached Bayoumi, avaient été arrêtés, tandis que le journal gouvernemental Al-Ahram faisait état de 300 mandats d'arrêt lancés contre des membres du mouvement islamiste. M. Morsi et plusieurs dirigeants de la confrérie, dont le Guide suprême Mohammed Badie, et son "numéro 2" Khairat al-Chater, avaient auparavant été interdits de quitter le pays dans le cadre d'une enquête sur l'évasion en 2011 de M. Morsi et de 33 autres Frères d'une prison en 2011. La sécurité a également interrompu la diffusion de la chaîne de télévision des Frères musulmans et perquisitionné les locaux d'Al-Jazeera-Mobacher qui a diffusé un enregistrement vidéo de M. Morsi. (Belga)

Nos partenaires