Edmée De Groeve demande l'acquittement

20/03/13 à 19:19 - Mise à jour à 19:19

Source: Le Vif

(Belga) Edmée De Groeve, ancienne présidente du conseil d'administration du BSCA, de la SNCB et de la Loterie Nationale, a sollicité l'acquittement, mercredi, devant le tribunal correctionnel de Charleroi. Elle y est poursuivie pour abus de biens sociaux, faux, détournements et escroquerie. Le parquet réclame un an de prison avec sursis.

Edmée De Groeve demande l'acquittement

Le tribunal correctionnel de Charleroi a entendu le réquisitoire et les plaidoiries, mercredi, dans le dossier de faux, détournements, escroquerie et abus de biens sociaux à charge d'Edmée De Groeve, l'ancienne présidente des conseils d'administration du BSCA, de la SNCB et de la Loterie Nationale. Me Huet, partie civile au nom de l'aéroport de Gosselies, réclame le remboursement de 23.400 euros, constitués de frais que la prévenue se serait fait indûment rembourser. L'avocat ne met aucunement en cause l'excellent travail d'Edmée De Groeve dans ses différentes fonctions, mais estime qu'elle a profité de celles-ci pour se faire rembourser doublement des frais à la SNCB et au BSCA. Le substitut Sanhaji, qui réclame un an de prison avec sursis, a parlé de la "grandeur et décadence" d'Edmée De Groeve qui "vivait au-dessus de ses moyens et a sombré dans la spirale de l'appât du gain". Me Preumont, conseil de la prévenue, a sollicité l'acquittement, rejetant toute intention frauduleuse. Selon l'avocat, Edmée De Groeve avait trop de travail pour s'occuper des tâches administratives et personne ne lui a signalé qu'elle se fourvoyait dans le remboursement de ses frais. Jugement le 29 mai. (PHD)

Nos partenaires