Echec du lancement d'une fusée russe avec un satellite européen

16/05/14 à 08:22 - Mise à jour à 08:22

Source: Le Vif

(Belga) Une fusée russe Proton, transportant un satellite européen, est retombée vendredi sur terre moins de dix minutes après son lancement, dernier accident en date touchant l'industrie spatiale russe, a indiqué l'agence ITAR-TASS.

Echec du lancement d'une fusée russe avec un satellite européen

Le moteur principal de la fusée s'est arrêté 545 secondes après son lancement depuis le centre spatial russe de Baïkonour situé au Kazakhstan. La télévision d'Etat a montré la fusée et son satellite de communication Express-AM4P d'une valeur estimée de 21 millions d'euros brûlant dans les couches supérieures de l'atmosphère au-dessus de l'océan Pacifique. "Nous avons une situation d'urgence", a dit un contrôleur du vol sur les images montrées par la télévision. "Le vol est terminé", a-t-il ajouté. L'agence spatiale russe a indiqué qu'elle avait chargé une commission "d'analyser les données télémétriques pour découvrir les raisons de cette situation". Selon Channel One, le satellite - construit par Astrium, une division du groupe Airbus - devait fournir un accès internet à des régions éloignées de la Russie ne disposant que d'un faible accès aux communications. Les autorités russes ont démis de ses fonctions l'ancien patron de Roscosmos Vladimir Popovkine en octobre 2013 à la suite d'une série de lancements ratés et d'incidents à répétition. Le nouveau chef de l'agence Oleg Ostapenko a été chargé par le président Vladimir Poutine d'une vaste réforme de ce secteur avec un budget de plusieurs milliards de dollars supplémentaires. (Belga)

Nos partenaires