Dispositif hivernal à Bruxelles - Le Samusocial a à nouveau dû refuser du monde, selon le bourgmestre de Bruxelles

29/01/14 à 12:51 - Mise à jour à 12:51

Source: Le Vif

(Belga) Le Samusocial en charge de la coordination du dispositif d'accueil d'urgence hivernal des sans-abri a dû refuser 138 personnes au cours de la nuit écoulée, a indiqué mercredi le bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur. Selon lui, 880 personnes ont été hébergées.

Un début de polémique a éclaté mardi entre la secrétaire d'Etat fédérale à l'Asile et aux Migrations Maggie De Block (Open Vld) et les ministres bruxelloises Brigitte Grouwels (CD&V) et Evelyne Huytebroeck (Ecolo), en charge de ce dossier au sein de la Commission communautaire commune, au sujet des responsabilités à face à un afflux plus important de personnes en raison du regain de vigueur hivernale. Selon Mmes Grouwels et Huytebroeck, ce regain est notamment lié à la présence dans la capitale de personnes demandeuses d'asile qui se sont vu refuser l'asile et qui n'ont pas quitté le pays. Mme De Block a quelque peu mis en doute l'ampleur de ce phénomène et estimé, dans un premier temps, que le fédéral en faisait plus que Bruxelles, ce qui a été formellement contesté par les deux ministres bruxelloises, chiffres à l'appui. Mme De Block s'est toutefois dite ouverte à la concertation avec les responsables bruxellois estimant que les personnes sans toit n'avaient rien à gangner de ce type de polémique. Vendredi dernier le gouvernement fédéral avait augmenté sa part de l'effort de 50 places, pour atteindre le chiffre de 350, équivalent à celui de l'an dernier. Le gouvernement bruxellois se prononcera de son côté jeudi sur une proposition d'augmentation de sa part de l'effort de quelque 500.000 euros. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos