Didier Reynders plaide en Iran pour un accord transparent sur le programme nucléaire

23/02/14 à 14:10 - Mise à jour à 14:10

Source: Le Vif

(Belga) Des relations à nouveau normales avec l'Iran sont possibles à la condition que la république islamique conclue un accord transparent avec la communauté internationale en ce qui concerne son programme nucléaire, a indiqué le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders dimanche à son arrivée sur le sol iranien.

Didier Reynders plaide en Iran pour un accord transparent sur le programme nucléaire

Reynders a prévu de s'entretenir dimanche, à Téhéran, avec le président Hassan Rohani et son homologue, le ministre Mohammad Javad Zarif. L'arrivée au pouvoir du président modéré Hassan Rohani, en juin dernier, et les négociations nucléaires entre l'Iran et les puissances du groupe 5+1 pour résoudre la question nucléaire avec l'entrée en vigueur le 20 janvier de l'accord intérimaire de six mois, ont favorisé les visites des délégations politiques et économiques européennes qui préparent la levée en perspective des sanctions économiques occidentales. "Il est possible pour l'Iran de trouver à nouveau un terrain d'entente avec la communauté internationale, mais d'abord un accord transparent doit être conclu sur le programme nucléaire, avec un véritable contrôle international. Les relations économiques pourront alors aussi reprendre", a souligné Didier Reynders. Tout comme certaines collègues européens, le ministre belge veut soutenir à Téhéran les efforts de Catherine Ashton. Les tractations de la chef de la diplomatie européenne ont permis de conclure, en novembre, un accord entre l'Iran et les pays du groupe 5+1 (États-Unis, Chine, Russie, Royaume-Uni, France et Allemagne) concernant le programme nucléaire iranien controversé. (Belga)

Nos partenaires