Des "masques à gaz" à la Chambre contre les amendes administratives communales

27/03/13 à 13:04 - Mise à jour à 13:04

Source: Le Vif

(Belga) Une cinquantaine de jeunes membres du Conseil flamand de la Jeunesse ont protesté mercredi à la Chambre contre le projet de loi en discussion visant à renforcer le système des amendes administratives communales.

Des "masques à gaz" à la Chambre contre les amendes administratives communales

Ces sanctions, qui répriment les troubles et nuisances liés à des comportements individuels sur l'espace public, sont mieux connues en Flandre sous leur acronyme de "GAS" (pour "gemeentelijke administratieve sancties"). A l'entame du débat en commission de l'Intérieur, les jeunes protestataires ont dès lors recouvert leur visage de masques à gaz ("gas" en néerlandais) rudimentaires, avant de se laisser expulser de la salle. Les manifestants s'opposent à ce projet de la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet (cdH), qui abaisse de 16 à 14 ans la limite d'âge pour être soumis à de telles sanctions, prévoit une interdiction de se rendre dans certains lieux, ne définit pas clairement à leurs yeux ce qui constitue une nuisance ou encore étend les profils d'agents pouvant dresser des constats. Ils jugent ce projet trop stigmatisant et répressif. "Un jeune qui mange son sandwich sur le parvis de l'église pourrait déjà être mis à l'amende!" Ecolo et Groen ont réclamé des auditions supplémentaires, mais la commission s'est finalement limitée à solliciter des avis écrits à quelques organisations. (KNS)

Nos partenaires