Décision fin du mois dans le dossier des 19 Belges inculpés de terrorisme

08/11/13 à 14:02 - Mise à jour à 14:02

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Bruxelles rendra son ordonnance le 29 novembre prochain concernant le renvoi ou non en correctionnelle des dix-neuf Belges inculpés de participation aux activités d'un groupe terroriste, a-t-elle annoncé, vendredi.

La chambre du conseil de Bruxelles a réentendu les parties, vendredi, après que la commission rogatoire au Kenya a pu être effectuée. Deux des inculpés sont en effet toujours incarcérés au Kenya après y avoir été condamnés, en juillet dernier, à un an d'emprisonnement pour être entrés illégalement dans ce pays. Ceux-ci ont récemment été entendus par les enquêteurs belges concernant les faits qui leur sont reprochés en Belgique. Les débats devant la chambre du conseil ont été clôturés, vendredi, et l'ordonnance sera rendue le 29 novembre 2013. Si le juge décide de renvoyer cette affaire devant le juge du fond, comme cela a été requis par le ministère public, et non contesté par certains avocats de la défense, un procès se tiendra en décembre ou en janvier prochains, selon certaines sources proches du dossier, et en l'absence des deux principaux intéressés, détenus au Kenya. Dix-neuf Belges sont inculpés d'activités terroristes. Certains sont soupçonnés d'avoir rejoint la "filière syrienne", d'autres d'avoir rejoint la "filière somalienne" dont les milices, qualifiées terroristes, d'Al-Shabab. Les deux principaux inculpés, Rachid Benomari et Mohamed Bouyabaren, sont toujours détenus au Kenya où ils purgent une peine d'un an de prison pour séjour illégal sur le territoire kenyan. (Belga)

Nos partenaires