Décès à Damas du colonel Abou Moussa, chef du Fatah-Intifada

29/01/13 à 14:43 - Mise à jour à 14:43

Source: Le Vif

(Belga) Le colonel Abou Moussa, chef du Fatah-Intifada, un groupuscule palestinien pro-syrien, est décédé mardi à Damas à l'âge de 85 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris auprès de son mouvement.

Saïd Marragha, alias Abou Moussa, "est mort à l'aube à l'hôpital" à Damas, a indiqué un responsable du Fatah-Intifada. Ce groupuscule qui avait fait scission en 1983 du Fatah, l'organisation du président palestinien Yasser Arafat, entretient d'étroites relations avec Damas et Téhéran. Appuyé par l'armée syrienne toute puissante à cet époque au Liban, il avait été le fer de lance pour chasser le Fatah de la Bekaa et de Tripoli lors de violents combats. Yasser Arafat et Abou Jihad, assassiné par la suite par un commando israélien, avaient dû quitter le pays. Il faisait partie des organisations radicales basées à Damas, hostiles au processus de paix entre Israël et les Palestiniens, notamment les accords israélo-palestiniens sur l'autonomie conclus en 1993, et qui se déclaraient favorables à la "lutte armée contre Israël". Le colonel Abou Moussa sera inhumé mercredi après la prière de midi dans la capitale syrienne, selon son mouvement (MUA)

Nos partenaires