Dans les Territoires palestiniens, Hollande durcit le ton sur la colonisation

18/11/13 à 14:44 - Mise à jour à 14:44

Source: Le Vif

(Belga) Le président français François Hollande a durci le ton lundi sur la colonisation israélienne des Territoires occupés, lors de sa première visite officielle dans les Territoires palestiniens, exigeant son "arrêt total et définitif".

Dans les Territoires palestiniens, Hollande durcit le ton sur la colonisation

Très prudent sur cette question la veille en Israël, au premier jour de sa visite, M. Hollande s'était contenté de demander des "gestes" - sans dire lesquels - au Premier ministre Benjamin Netanyahu. Geste hautement symbolique, il a déposé une gerbe au mausolée du dirigeant historique palestinien Yasser Arafat, décédé le 11 novembre 2004 dans un hôpital militaire français. "Pour parvenir à un accord, la France demande l'arrêt total et définitif de la colonisation", a déclaré le chef de l'Etat français lors d'une conférence de presse commune avec le président palestinien Mahmoud Abbas à la Mouqataa, siège de la présidence à Ramallah, en Cisjordanie. "La colonisation complique les négociations et rend difficile la solution à deux Etats" israélien et palestinien, a-t-il répété. Il a néanmoins exhorté les deux parties à "faire des gestes", insistant notamment sur la nécessité d'une "solution réaliste" pour les réfugiés palestiniens, autre pomme de discorde entre Israël et les Palestiniens. Cinq accords bilatéraux ont été signés lors de cette visite, dont une convention d'aide budgétaire pour 2013 d'un montant de 9 millions d'euros, et une déclaration d'intention de création d'un lycée français à Ramallah. François Hollande devait ensuite rencontrer la société civile palestinienne au musée Mahmoud Darwich, qui abrite la tombe du poète national éponyme, auteur de la Déclaration d'indépendance de la Palestine. (Belga)

Nos partenaires