Crimée - Les vols européens vers la Crimée suspendus, pas d'impact sur la Belgique

02/04/14 à 19:27 - Mise à jour à 19:27

Source: Le Vif

(Belga) L'organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne (Eurocontrol) a interdit les vols des compagnies d'aviation européennes vers Sébastopol et Simferopol. La zone aérienne de Crimée qui n'est plus sous responsabilité ukrainienne, est également à éviter, indique Eurocontrol sur son site mercredi. "Cette décision a peu d'influence sur les vols en provenance de Belgique", estime le porte-parole de Brussels Airport, Jan Van der Cruysse.

Crimée - Les vols européens vers la Crimée suspendus, pas d'impact sur la Belgique

Les compagnies aériennes européennes ne sont plus en mesure de survoler ou de se rendre en Crimée. Eurocontrol a indiqué suivre les recommandations de l'organisation de l'aviation civile internationale des Nations Unies (OACI). "Eurocontrol respecte strictement la Convention de l'OACI et ne reconnaîtra aucune offre unilatérale d'octroi de services de navigation aérienne dans l'espace aérien ukrainien autre que celles émanant des autorités ukrainiennes", indique l'organisation aérienne européenne. Depuis l'intervention russe dans la péninsule, la zone aérienne de Crimée n'est plus sous contrôle de l'Etat ukrainien. L'interdiction ne devrait pas affecter les vols belges. "Les vols en provenance de Belgique passant par cette zone sont pour la plupart des longs courriers. Contourner la Crimée représente un détour de 5 à 10 minutes pour les pilotes lors de ces longs trajets", explique Jan Van der Cruysse. Les compagnies aériennes européennes doivent notamment suspendre leurs vols vers les villes de Simferopol (code UKFF) et Sébastopol (code UKFB). Les perturbations touchent principalement les réseaux aériens de l'Ukraine, la Bulgarie, la Turquie, la Roumanie ainsi que la Moldavie. Eurocontrol a affirmé collaborer avec les compagnies aériennes de ces pays pour assurer la sécurité des vols mais aussi limiter un maximum l'impact sur le trafic aérien en proposant des trajets alternatifs. L'Agence fédérale russe des transports aériens (Rosaviatsia) aurait demandé à Eurocontrol de considérer les aéroports de la Crimée comme appartenant à la Russie, selon l'agence de presse russe Ria Novosti. Rosaviatsia n'a pas confirmé l'information. (Belga)

Nos partenaires