Contrôle budgétaire - "Nous pouvons nous permettre quelques mesures uniques"

11/03/13 à 10:33 - Mise à jour à 10:33

Source: Le Vif

(Belga) Le nouveau ministre des Finances Koen Geens (CD&V) a défendu lundi, à la veille du lancement du contrôle budgétaire, l'adoption de mesures ponctuelles pour ramener le budget 2013 sur les rails.

Contrôle budgétaire - "Nous pouvons nous permettre quelques mesures uniques"

Selon lui, les mesures structurelles sont à réserver pour l'élaboration du budget 2014 qui débutera cet été. Et ce d'autant plus qu'un nouveau traité européen de stabilité budgétaire sera en outre d'application au début de l'année prochaine, a-t-il indiqué lundi sur les ondes de la VRT-radio. Le gouvernement fédéral doit pour mémoire trouver 2,8 milliards d'euros pour ramener le déficit public à 2,15% du PNB cette année, conformément aux engagements européens de la Belgique. Selon le nouveau grand argentier belge, il ne faut toutefois pas s'attendre à beaucoup de mesures structurelles à l'occasion de cet exercice. "Je crois que nous pouvons nous permettre en ce moment quelques mesures uniques, notamment parce qu'un nouveau traité européen de stabilité budgétaire sera d'application à partir du 1er janvier 2014. C'est donc pour le prochain budget que nous devrons prendre des mesures structurelles", a-t-il commenté. "Je ne dis pas que (le contrôle budgétaire) sera fait exclusivement de mesures uniques, loin de là. Mais l'objectif c'est d'avoir un budget ajusté en avril. (Les réformes structurelles), ce sera pour la seconde moitié de l'année". (KVH)

Nos partenaires