Conflit en Syrie - Utilisation d'armes chimiques probable ou certaine sur cinq sites (rapport ONU)

13/12/13 à 01:27 - Mise à jour à 01:27

Source: Le Vif

(Belga) Des armes chimiques ont été utilisées, de manière probable ou certaine, à cinq reprises dans le conflit syrien, affirme le rapport final des inspecteurs de l'ONU transmis jeudi à Ban Ki-moon.

Le rapport cite des "preuves" ou des "informations crédibles" qui tendent à prouver cette utilisation dans la Ghouta près de Damas, à Khan al-Assal (près d'Alep, nord), à Jobar, à Saraqeb (nord-ouest) et à Achrafié Sahnaya. En revanche, les indices ne sont pas jugés concluants à Bahhariyé, ni à Cheikh Maqsoud (un faubourg d'Alep). Le rapport "conclut que des armes chimiques ont été utilisées dans le conflit en cours entre les parties en Syrie", mais il ne désigne pas les responsables de ces attaques probables à l'arme chimique car il n'entrait pas dans le cadre du mandat des inspecteurs de le faire. Le document confirme ce que disait le rapport préliminaire des inspecteurs, remis le 16 septembre au secrétaire général de l'ONU, à propos du massacre à l'arme chimique commis selon les occidentaux par les forces du régime le 21 août. (Belga)

Nos partenaires