Conflit en Syrie - L'ONU dénonce la saisie par Damas de l'aide médicale destinée à l'opposition

09/05/14 à 18:43 - Mise à jour à 18:43

Source: Le Vif

(Belga) Le directeur des opérations humanitaires de l'ONU, John Ging, a dénoncé vendredi la saisie par le gouvernement syrien de l'aide médicale destinée aux zones sous contrôle de l'opposition.

"Les médicaments sont retirés des convois dans le cadre d'une stratégie visant à refuser l'accès aux soins pour les blessés. C'est une abomination", s'est insurgé M. Ging lors d'une conférence de presse à Genève. Il a critiqué le fait que le gouvernement syrien n'autorise pas la libre circulation de tous les médicaments dans le pays, et a fustigé les responsables syriens qui s'emparent de l'aide médicale transportée par les convois. "C'est totalement inacceptable, a-t-il insisté, lançant par ailleurs un appel à toutes les parties pour qu'elles cessent d'empêcher l'arrivée de l'aide humanitaire. Plus de 150.000 personnes ont été tuées depuis mars 2011, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Le conflit, qui a dévasté le pays, a par ailleurs fait quelque 6,5 millions de déplacés internes et 3 millions de réfugiés. Selon M. Ging, quelque 3,5 millions de Syriens se trouvent dans des zones quasiment inaccessibles en raison de l'insécurité pour les humanitaires, et environ 240.000 vivent dans des zones assiégées par l'une ou l'autre des parties. "Nous devenons indifférent à l'étendue et à la brutalité de ce conflit", a-t-il déploré. Environ 3,9 millions de Syriens ont reçu une aide alimentaire en avril, contre 4 millions en mars, en raison des combats à Raqqa et Deir Ezzor, a indiqué pour sa part vendredi une porte-parole du Programme alimentaire mondial de l'ONU (PAM). Le PAM estime que quelque 6,5 millions de personnes sont en situation de sévère insécurité alimentaire en Syrie et ont besoin d'aide pour survivre. Et le PAM espère distribuer de l'aide à 4,2 millions de personnes en mai. (Belga)

Nos partenaires