Conflit à Gaza - Les incidents à Bruxelles sont la responsabilité du bourgmestre Mayeur

19/07/14 à 20:30 - Mise à jour à 20:30

Source: Le Vif

(Belga) Les incidents survenus en marge de la manifestation contre l'offensive israélienne à Gaza, qui se tenait dans le centre de Bruxelles samedi, sont entièrement la responsabilité du bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur, a indiqué Joël Rubinfeld, le président de la Ligue Belge contre l'Antisémitisme (LBCA). Selon la Ligue, lors de ces incidents, il n'y a pas seulement eu des slogans appelant à tuer des Juifs, mais un couple a également été agressé, couple dont les agresseurs pensaient, à tort, qu'ils étaient Juifs. "Nous avons averti le bourgmestre à plusieurs reprises" que de tels incidents pouvaient se produire, insiste Joël Rubinfeld.

"Nous avons eu à quatre reprises des contacts avec le bourgmestre Yvan Mayeur", indique le président de la LBCA. "Deux fois par téléphone, deux fois par email. A chaque fois, nous l'avons prévenu qu'il y avait un risque qu'une telle manifestation tourne mal et soit le prétexte à des incidents dirigés contre les Juifs. Le bourgmestre n'a jamais voulu prendre une position claire, tout comme il n'a pas voulu choisir d'autoriser ou d'interdire cette manifestation. Ce qui s'est produit cet après-midi est donc aussi entièrement de sa responsabilité." Selon Joël Rubinfeld, la manifestation aurait dû être interdite. "A Paris et dans d'autres villes, cela a été le cas", indique-t-on. "Pour cette manifestation il n'y avait pas eu d'autorisation. La Ville de Bruxelles aurait dû faire respecter l'Etat de droit et l'interdire. Elle n'a pas voulu le faire et la conséquence est qu'il y a eu des dégradations, des slogans racistes ont été scandés, il y a eu des appels à tuer des Juifs et des personnes ont été agressées physiquement. Quelques semaines après l'attaque du Musée Juif, c'est plus qu'inquiétant." La LBCA étudie actuellement quelles mesures elle pourrait prendre, ajoute son président. (Belga)

Nos partenaires