Conclave - "Il faut s'attendre à une fumée noire"

12/03/13 à 18:40 - Mise à jour à 18:40

Source: Le Vif

(Belga) Les portes de la Chapelle Sixtine se sont fermées mardi, marquant le début du conclave des 115 cardinaux qui doivent élire le successeur du pape Benoît XVI, après sa démission historique le 28 février.

Conclave - "Il faut s'attendre à une fumée noire"

A 17H31, le maître des célébrations liturgiques pontificales, Mgr Guido Marini, a clos de l'intérieur les lourds battants de la Chapelle. Juste avant, il avait lancé d'une voix forte et solennelle la formule latine "extra omnes" pour faire sortir toutes les personnes (officiants, infirmiers, religieux et journalistes des médias du Vatican) qui ne sont pas autorisées à participer à cette réunion secrète. Après l'"extra omnes" (tous dehors), le cardinal maltais de 87 ans Prosper Grech devait prêcher une "méditation sur la lourde tâche" qui attend les 115 cardinaux électeurs. Au terme de cette méditation, le prédicateur et Mgr Marini quitteront les lieux. Des gardes suisses se posteront alors à toutes les entrées de la chapelle. Et un premier vote pourrait avoir lieu, entre 18H00 et 19H00. Même si c'est probable, ce premier vote n'est pas une obligation pour les cardinaux, avait précisé lundi le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, qui ne prévoyait pas non plus une élection du pape dès mardi soir. "Il est difficile d'avoir une issue positive au vote, il faut s'attendre à une fumée noire", avait-il dit. Ensuite, les cardinaux diront les vêpres avant de regagner la résidence Sainte-Marthe où ils seront logés pendant toute la durée du conclave. (GFR)

Nos partenaires