Clinique clandestine anti-homosexuels en Equateur dirigée par une responsable de la Santé

19/07/13 à 21:16 - Mise à jour à 21:16

Source: Le Vif

(Belga) Une responsable du ministère de la Santé a été arrêtée en Equateur, où elle dirigeait une clinique clandestine proposant des traitements contre l'homosexualité, ont annoncé les autorités.

L'affaire a été découverte après qu'une jeune lesbienne, qui avait été internée de force, a réussi à s'échapper de la clinique, située dans la province de Napo, à l'est de Quito. La ministre de la Santé, Carina Vance, elle-même ouvertement lesbienne et militante pour les droits de la communauté homosexuelle, a confirmé l'implication de sa collaboratrice à la tête de l'établissement clandestin. La pensionnaire de la clinique, qui est parvenue à s'enfuir, a subi "de mauvais traitements physiques et psychologiques", a signalé le parquet général. La responsable incriminée au ministère de la Santé, Janine Olmedo a été interpellée avec cinq complices présumés. Elle risque six mois à deux ans de prison. Toutefois, elle a été laissée en liberté sous contrôle judiciaire, décision qui a "surpris" la ministre en titre et l'a incité à déposer un recours. La ministre a estimé que les faits reprochés auraient dû conduire à une "détention préventive" en raison de leur gravité. (Belga)

Nos partenaires