Cavalcade d'Hanswijk à Malines - Première sortie officielle du couple royal

01/09/13 à 16:44 - Mise à jour à 16:44

Source: Le Vif

(Belga) La Cavalcade d'Hanswijk doit sillonner dimanche, pour la seconde fois de cette édition, les rues de la ville de Malines. Le roi Philippe et la reine Mathilde ont pris place dans la tribune d'honneur, pour ce qui représente leur première sortie officielle depuis le 21 juillet. Le couple royal entamera la semaine prochaine ses Joyeuses Entrées.

Cavalcade d'Hanswijk à Malines - Première sortie officielle du couple royal

La présence du Roi à cette Cavalcade d'Hanswijk est une tradition. En 1938, le roi Léopold III y avait emmené son fils Baudouin et sa fille Joséphine-Charlotte. En 1962, le roi Baudouin avait interrompu ses vacances pour être présent tandis qu'en 1988, la reine Fabiola s'y était rendue seule car son époux souffrait de maux de dos. Lorsque fin mai, il avait été rendu public que Philippe et Mathilde, alors encore prince et princesse, seraient présents à l'édition 2013, certains y avaient vu la confirmation des rumeurs d'une prochaine abdication du roi Albert II. La Cavalcade d'Hanswijk trouve son origine dans la vénération particulière à la Vierge Marie, qui est célébrée depuis 988 à Hanswijk. La légende raconte qu'un bateau chargé de marchandises, sur lequel se trouvait une statue de la Vierge, s'est échoué à hauteur d'Hanswijk. Le bateau aurait finalement pu reprendre sa route lorsque l'équipage a débarqué la statue. Pour de nombreux Malinois, ce fut le signe que Marie avait fait le choix de rester auprès d'eux. Une procession annuelle a été organisée pour la première fois en 1272. La statue de la Vierge Marie, retirée de la basilique d'Hanswijk, y est transportée dans les rues de la ville, élément central de la cavalcade. Après une visite à la basilique d'Hanswijk, le roi Philippe et la reine Mathilde ont rejoint, peu avant 15 heures, la maison communale où ils ont signé le Livre d'Or. Ils se sont ensuite rendus dans la tribune d'honneur, en saluant au passage quelques spectateurs. On notait aussi la présence, dans la tribune d'honneur, du cardinal Godfried Danneels et de l'archevêque André Léonard, ainsi que du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders et du gouverneur de la province d'Anvers, Cathy Berx. (Belga)

Nos partenaires