Budget 2013 - Clerfayt: les mesures pèseront sur la croissance faute de s'être posé les bonnes questions

20/11/12 à 13:45 - Mise à jour à 13:45

Source: Le Vif

(Belga) Les décisions budgétaires prises par le gouvernement vont "peser négativement sur la croissance économique, malgré l'effet d'annonce de mesurettes de relance", a estimé mardi le député fédéral FDF Bernard Clerfayt, à l'annonce de l'accord sur le projet de budget 2013 du gouvernement Di Rupo.

Budget 2013 - Clerfayt: les mesures pèseront sur la croissance faute de s'être posé les bonnes questions

Pour lui, les véritables mesures visant à encourager la croissance et à doper l'économie sont absentes. Les mesures envisagées ont un effet "déprimant" pour la croissance de l'économie. Pour Bernard Clerfayt, il s'agit de plus de 3 milliards d'euros de ponction sur l'économie réelle: augmentation des impôts des sociétés, gel des salaires, réduction des avantages des titres-services, système one-shot de régularisation fiscale. Bernard Clerfayt a par ailleurs relevé que les 400 millions d'euros consacrés par le gouvernement à la relance ne représenteront qu'un peu plus de 10% de l'effort budgétaire et à peine "plus du double des dépenses pour la gare de Mons". "Depuis le début du conclave, nous n'assistons qu'à un long match gauche-droite, un affrontement idéologique entre les pistes des uns et des autres. L'équipe d'Elio Di Rupo doit pouvoir mettre en place un projet pour l'avenir de notre modèle économique et social, actuellement en danger". Le gouvernement doit ainsi s'accorder sur la spécialisation industrielle pour les Régions de notre pays, la stratégie pour attirer les investisseurs étrangers, la stratégie concertée avec les Communautés en matière de formation professionnelle vers les emplois de demain ou encore le cadre pour les investissements du futur, en matière énergétique, et en matière de réseau de communication, énumère le député d'opposition. (JAV)

Nos partenaires