Brésil: plus de 30 morts en raison des pluies et éboulements de terrain

26/12/13 à 17:44 - Mise à jour à 17:44

Source: Le Vif

(Belga) De fortes pluies sur le sud-est du Brésil se sont déjà soldées par plus de 30 morts et 50.000 déplacés et sans-abri dans les États d'Espirito Santo et du Minas Gerais en décembre.

Dans l'État de l'Espirito Santo, frontalier avec celui de Rio de Janeiro, 21 morts ont été recensés lors des précipitations les plus fortes des 90 dernières années, a indiqué jeudi le gouvernement local. Plus de 48.000 personnes ont été évacuées depuis 15 jours dans la région où il ne cesse de pleuvoir. "Il va falloir reconstruire l'État", a affirmé le gouverneur, Renato Casagrande, alors que dans les communes inondées, de nombreux ponts et routes ont été endommagés. Dans le Minas Gerais, où les pluies ont commencé à tomber en octobre et se sont intensifiées au cours des derniers jours, 18 morts ont été dénombrés dont 10 au cours des derniers jours. Plus de 40.000 personnes ont dû abandonner leur domicile et passer Noël réfugiées dans des gymnases, des écoles ou des églises. Une femme de 56 ans a trouvé la mort le jour de Noël dans un glissement de terrain qui a enseveli sa maison à Juiz de Fora, à 278 km de la capitale Belo Horizonte. La présidente Dilma Rousseff a visité mardi, veille de Noël, les zones sinistrées de l'Espirito Santo et promis une aide gouvernementales aux familles touchées. En janvier 2011, quelques jours après l'arrivée au pouvoir de Mme Rousseff, plus de 900 personnes avaient péri dans la région montagneuse de Rio de Janeiro en raison de pluies torrentielles. (Belga)

Nos partenaires