BlueAssist aide les personnes qui ont des difficultés à s'exprimer à être plus autonomes

25/04/13 à 14:36 - Mise à jour à 14:36

Source: Le Vif

(Belga) Grâce à des cartes bleues à compléter à la main ou une application pour smartphones, les personnes qui ont des difficultés à se faire comprendre, comme les autistes ou celles souffrant de légère démence, peuvent demander plus facilement de l'aide à leurs concitoyens. "Ne t'effraie pas si je te montre BlueAssist" est le slogan de la campagne de sensibilisation, qui a été lancée jeudi au salon Reva à Gand.

L'application pour smartphones peut être installée par un aide-soignant ou un accompagnant et être appelée via une petite icône sur l'appareil. L'application encourage également les citoyens à aider efficacement les utilisateurs. L'initiative a été mise au point par l'ASBL flamande BlueAssist, une spin-off de l'ASBL Ithaka qui est un centre de coaching pour les personnes déficientes intellectuelles. BlueAssist entend devenir une "icône" utilisée et reconnue en Europe. En mai, le système fera l'objet d'une campagne de promotion dans différents pays européens. "Par cette reconnaissance, l'icône crée une confiance pour prendre contact avec un concitoyen et il devient dès lors plus facile de demander de l'aide et d'offrir de l'aide entre personnes", indique-t-on. Le ministre flamand du Bien-être, Jo Vandeurzen, soutient l'initiative, qu'il qualifie "d'exemple de socialisation de l'aide". Le secrétaire d'État fédéral aux Personnes handicapées, Philippe Courard, examine de son côté comment le système peut être appliqué en Wallonie. Reva est une bourse d'informations bisannuelle présentant des produits et des services pour les personnes déficientes. Le salon a reçu jeudi matin la visite du prince Laurent, qui a pris le temps de s'entretenir avec plusieurs exposants et des personnes déficientes. (Belga)

Nos partenaires