Zuhal Demir et la Reine Mathilde ont remis 15 000 euros à trois ASBL qui oeuvrent contre la pauvreté

08/06/18 à 15:53 - Mise à jour à 16:31

Slaatje Praatje, Racynes, et l'îlot, trois ASBL qui luttent contre l'exclusion sociale, ont été récompensées par le Prix fédéral de lutte contre la pauvreté. Une occasion pour l'ASBL l'îlot, l'une des lauréates, de mettre en cause un gouvernement fédéral dur qui engendrent des situations de précarité.

Zuhal Demir et la Reine Mathilde ont remis  15 000 euros à trois ASBL qui oeuvrent contre la pauvreté

© BELGA

La secrétaire d'Etat à la lutte contre la pauvreté, Zuhal Demir, accompagnée de la Reine Mathilde a décerné le Prix fédéral de lutte contre la pauvreté à trois ASBL. Slaatje Praatje, pour la Région flamande, Racynes pour la Région wallonne, et L'ilot pour la Région bruxelloise. Elles recevront chacune 15.000 euros pour les soutenir dans leurs actions menées en faveur des personnes exclues et des sans-abris. Ce concours a été l'occasion pour Zuhal Demir de soutenir une vision ambitieuse et durable en matière de lutte contre la pauvreté "Ces ASBL sont une source d'inspiration pour moi car elles redonnent confiance aux personnes défavorisées. Le gouvernement et les organisations contre la pauvreté sont deux faces de la même médaille. Ils se soutiennent mutuellement. Les organisations atteignent les gens dans les endroits où la pauvreté se cache. Aujourd'hui, trois associations sont mises à l'honneur mais elles représentent l'ensemble des organisations qui méritent toutes des félicitations.''

Une politique gouvernementale jugée austère

Ariane Dierickx, directrice de l'ASBL L'ilot est fière que le projet d'aide au logement de son association ait réussi à convaincre le politique de sa pertinence, mais dénonce une politique gouvernementale trop austère '' Nous travaillons dans un secteur où chaque euro compte, c'est pourquoi je suis reconnaissante de recevoir ce prix. Cependant, j'aimerais souligner que nous subissons une politique qui détricote la sécurité sociale. Nous souffrons énormément de ces politiques pratiquées par notre gouvernement. La précarité, ce n'est pas une fatalité, mais c'est un choix de société. Notre société a choisi de laisser des personnes gagner en un mois ce que d'autres gagnent en une vie. Donc je dirais que notre lutte est avant tout une lutte pour l'égalité".

Un concours soumis au vote des citoyens

Ce dixième anniversaire du concours a mis à l'honneur neuf ASBL flamandes, wallonnes, et bruxelloises, présélectionnées sur base de 38 candidatures. Elles ont été soumises au vote de 6.000 citoyens, qui ont visionné des films de présentation de chaque projet. Les thématiques abordées étaient multiples : aide alimentaire, aide aux sans-abris, participation sociale, etc. Le président du jury a souligné la singularité des vainqueurs dans leur pratique de lutte contre la pauvreté.

Félicia Mauro

Nos partenaires