Un policier écrasé : deux hommes sont toujours recherchés

04/04/12 à 18:30 - Mise à jour à 18:30

Source: Le Vif

La ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, a condamné "avec la plus grande fermeté" l'évènement de Saint-Léger (province de Luxembourg) lors duquel un jeune policier de la zone de police Sud-Luxembourg a perdu la vie. Celui-ci a été écrasé par un fuyard à hauteur d'un barrage de police. Deux personnes ont été interpellées. Selon une source proche de l'enquête, deux autres individus seraient toujours recherchés dans les forêts du sud Luxembourg.

Un policier écrasé : deux hommes sont toujours recherchés

© Belga

Mercredi vers 13h, plusieurs individus se sont introduits dans une habitation à Fouches (commune d'Arlon) vraisemblablement en vue d'y commettre un vol, selon le parquet. A l'arrivée de la police d'Arlon prévenue par un témoin, ils ont pris la fuite dans un véhicule immatriculé en France. Une course-poursuite s'est alors engagée. À la sortie du village de Châtillon, commune de Saint-Léger, au lieu-dit Carrefour du Cerf, le véhicule en fuite a forcé un barrage de police et a mortellement fauché un agent de la police locale de la zone Sud Luxembourg.

Le véhicule a poursuivi sa route, puis s'est immobilisé en zone forestière où il a été abandonné. Peu de temps après, deux suspects ont été interceptés. Selon une source proche de l'enquête, deux autres individus seraient toujours recherchés dans les forêts du sud Luxembourg. Un juge d'instruction a été saisi de l'affaire.

Milquet "condamne avec la plus grande fermeté"

Le jeune policier est décédé "dans l'exercice de ses fonctions, à la suite d'un acte volontaire, inacceptable et indigne, commis par des malfaiteurs qui ont forcé un barrage de police", a indiqué Joëlle Milquet dans un communiqué. "La ministre est profondément choquée par cet événement et condamne avec la plus grande fermeté cet acte de violence extrême et intolérable", souligne le texte.

Les pensées de Joëlle Milquet "vont de tout coeur à la famille, aux proches, collègues et amis de ce policier". "La ministre tient à rendre hommage à ce jeune inspecteur décédé en exerçant son devoir et elle formule le voeu que tous les auteurs puissent être arrêtés et jugés rapidement", conclut le communiqué.

Le SLFP condamne la violence envers les policiers

Le SLFP-Police a réitéré son appel à combattre la violence dont les policiers sont victimes. Le syndicat libéral rappelle qu'il a déjà proposé par le passé un projet visant à combattre cette violence récurrente. "Il est grand temps que des gestes forts soient posés afin d'endiguer, dissuader, ce type de criminalité", souligne-t-il dans un communiqué.

Le SLFP-Police dit avoir appris qu'un inspecteur était décédé mercredi dans l'exercice de ses fonctions, "lors de l'interpellation d'un véhicule suspect". Le conducteur du véhicule, alors poursuivi, "n'a pas hésité à foncer sur une équipe occupée à mettre un barrage", ajoute le syndicat. "Le seul constat que nous en tirons est une nouvelle violence contre l'institution policière. Et qui s'en prend à l'institution policière, s'en prend à la société", conclut-il.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires