Un incendie fait 5 victimes à Han-sur-Lesse

12/11/12 à 09:08 - Mise à jour à 09:08

Source: Le Vif

Un père et ses quatre enfants ont vraisemblablement perdu la vie dans la nuit de dimanche à lundi dans l'incendie violent de leur maison, rue des Grottes à Han-sur-Lesse, ont indiqué le commandant des pompiers et le bourgmestre de Rochefort.

Un incendie fait 5 victimes à Han-sur-Lesse

© Image Globe

"L'incendie a été rapidement maîtrisé, mais à notre arrivée à 02h40, les flammes sortaient déjà de toutes les fenêtres et la toiture était percée", explique le commandant Bodart. Il ne reste que les quatre murs de cette maison ancienne équipée de planchers.

Seule la maman et un ami de la famille ont réussi à sortir à temps. L'ami, qui a tenté de retourner dans la maison pour sauver les enfants, est brûlé au troisième degré et a été emmené, dans un état critique, au CHU de Liège.

Le père de famille, deux garçons de 11 et 9 ans et deux fillettes de 4 et 2 ans sont restés dans l'habitation en feu. Il se pourrait qu'un chauffage d'appoint installé dans la chambre des enfants soit à l'origine de l'incendie, "mais cette information est vraiment à mettre au conditionnel", selon le commandant Bodart.

La substitut du procureur du Roi de Dinant est descendue sur les lieux. Les pompiers avaient appelé un camion-citerne de Marche-en-Famenne en renfort, mais il n'a finalement pas servi.

La Protection civile est su place
"La Protection civile doit intervenir notamment pour étançonner les morceaux de plancher qui menacent de s'effondrer, pour permettre aux experts de travailler", a expliqué François Bellot, bourgmestre de Rochefort. Les experts devront déterminer la cause exacte de l'incendie.

Trois des quatre enfants qui ont péri étaient scolarisés à l'école communale de Han-sur-Lesse. "L'aîné était en sixième primaire, le deuxième était en quatrième, la fillette était en première maternelle et l'autre fillette n'était pas encore scolarisée", a ajouté le bourgmestre. "Plusieurs psychologues ont été envoyés à l'école pour expliquer ce drame aux élèves", a poursuivi François Bellot.
Selon les pompiers de Rochefort, les corps des enfants et de leur papa pourraient ne jamais être retrouvés. Le Service d'identification des victimes est sur place lundi matin.

Les habitants se chauffaient au poêle à pétrole
"Il n'y a rien qui puisse faire penser à un incendie volontaire et criminel", a indiqué lundi la substitute du parquet de Dinant, Annabel Pirotte. Les habitants de cette vieille maison se chauffaient au poêle à pétrole. Cette famille était locataire de la maison depuis environ un an et demi.

"Le propriétaire avait mis une cassette à bois et un poêle à mazout au rez-de-chaussée, mais rien à l'étage. La famille se chauffait donc avec plusieurs petits poêles à pétrole mobiles à l'étage dans les chambres et à la salle de bain", a expliqué la substitute. La magistrate a confirmé qu'il était possible que les corps des cinq victimes ne soient jamais retrouvés. "C'était une vieille habitation avec du parquet en bois. Tout a brûlé très rapidement."

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires