Trop vert, l'entourage de Philippe Henry ?

06/04/10 à 09:32 - Mise à jour à 09:32

Source: Le Vif

Plusieurs conseillers du ministre wallon de l'Environnement proviennent de lobbys verts. De quoi donner du grain à moudre à ceux qui évoquent, non sans exagération, un cabinet noyauté par des écolos "ultras".

Trop vert, l'entourage de Philippe Henry ?

© Belga

Je déplore cette proximité systématique entre Inter-Environnement et le cabinet de Philippe Henry." Ce 13 février, Paul Magnette n'y était pas allé de main morte. Dans La Libre Belgique , le ministre fédéral du Climat (PS) dénonçait les collusions entre son collègue Ecolo et la fédération des associations de défense de l'environnement.

L'attaque faisait suite à la décision de Philippe Henry, ministre wallon de l'Environnement et de l'Aménagement du territoire, de ne pas autoriser la construction du centre commercial Città Verde, à Farciennes. "Le recours vient d'Inter-Environnement, les arguments contre le projet sont identiques, la décision est à peine prise que le communiqué d'Inter-Environnement tombe : c'est un peu gros comme ficelle", accusait Magnette.

Le promoteur de Città Verde, Robert Marlier, jouait dans la même pièce. "Le seul recours qui tenait encore envers Città Verde était celui d'Inter-Environnement, déclarait-il dans La Nouvelle Gazette . Et quand on sait que beaucoup de membres du cabinet de Philippe Henry en sont issus, il faut se poser la question du conflit d'intérêts."

Beaucoup ? A voir. Parmi la quarantaine de collaborateurs du cabinet Henry, à peine... trois ont transité par Inter-Environnement. C'est notamment le cas des chefs de cabinet adjoints Coralie Vial et Hubert Bedoret - un transfuge du CDH, ancien conseiller de Joëlle Milquet pour les matières environnementales. L'un comme l'autre sont réputés "très pragmatiques" dans le milieu des défenseurs de l'environnement. "Ceux qui considèrent notre fédération comme un repaire de radicaux nous connaissent mal, car nos positions sont souvent des positions de consensus", réagit Christophe Schoune, secrétaire général d'Inter-Environnement, qui fédère des dizaines d'associations locales, mais aussi des grosses ONG, comme Greenpeace et le WWF, aux points de vue pas toujours faciles à concilier.

Des envies de revanche

Les personnes recrutées dans l'associatif sont tout aussi peu nombreuses au cabinet de Philippe Henry : un militant du Gracq (groupe de pression en faveur des cyclistes), une ex-chargée de mission de l'association Natagora et un ancien responsable du dossier OGM chez Greenpeace, engagé par Philippe Henry et passé ensuite chez Jean-Marc Nollet. "Cela n'a rien d'extravagant, dans un cabinet chargé de l'Environnement et de l'Aménagement du territoire, de retrouver des personnes issues de lobbys verts, insiste Christophe Schoune. Dans ces matières très techniques, on va chercher les compétences là où elles se trouvent."

Dans l'entourage de Philippe Henry, ce sont les conseillers détachés de l'administration wallonne, davantage que ceux issus des lobbys verts, qui crispent les partenaires d'Ecolo. Ces fonctionnaires aux convictions "écologisantes" ont parfois donné l'impression de vouloir faire table rase de l'héritage laissé par André Antoine (CDH). Ministre du Développement territorial de 2004 à 2009, celui-ci entretenait des rapports houleux avec son administration. De quoi susciter des envies de revanche... que Jean-Claude Marcourt, vice-président du gouvernement wallon (PS), s'empresse de dédramatiser.

"Il y a chez certains la volonté de mettre des coins entre les ministres pour essayer de prouver que la majorité manque de cohésion. Mais ce gouvernement travaille, l'entente est bonne."

"Depuis son entrée en fonction, Philippe Henry a autorisé des porcheries industrielles, des poulaillers industriels...", rappelle de son côté le porte-parole du ministre Ecolo, comme un gage de pragmatisme. En août 2009, Philippe Henry avait également permis la réouverture de la décharge de Tenneville, en province de Luxembourg. Un acte dénoncé à l'époque par Inter-Environnement.
FRANçOIS BRABANT

Nos partenaires