Trente-six millions d'euros pour le pôle Bavière à Liège

06/06/18 à 19:41 - Mise à jour à 19:41

Source: Belga

La Province de Liège va développer une nouvelle infrastructure dédiée à la culture, au numérique et aux arts sur le site de l'ancien hôpital de Bavière, laissé à l'abandon depuis l'arrêt des activités en 1985. L'investissement s'élève à 36 millions d'euros, a indiqué mercredi Paul-Emile Mottard, député provincial en charge de la Culture, à l'occasion du lancement des travaux.

Trente-six millions d'euros pour le pôle Bavière à Liège

Bavière © Belga

Le futur bâtiment comprendra plusieurs pôles. Un pôle des savoirs sera composé d'un centre de ressources, d'espaces de convivialité et de participation citoyenne tels qu'une agora ainsi que d'une salle modulable qui accueillera des spectacles et divers événements (expositions, conférences...). C'est là que s'installera la bibliothèque des Chiroux, actuellement logée dans des bâtiments vieillissants au centre-ville. On y retrouvera également un exploratoire des possibles consacré à la création artistique ainsi qu'une pépinière d'entreprises destinée à accueillir des entreprises à vocation culturelle et créative.

L'investissement s'élève à 36 millions d'euros, dont 9,4 millions proviennent de fonds européens (Feder) et 11,8 millions d'euros de la Wallonie. Le reste étant à charge de la Province. En plus de ce budget global, plus de 3 millions d'euros seront investis par la Ville de Liège, grâce à un financement Feder, pour le réaménagement de voiries dans le quartier, en particulier le boulevard de la Constitution et la rue des Bonnes villes. "Non seulement ce projet permet de réhabiliter une friche, mais il apportera une nouvelle dynamique dans le quartier, notamment au niveau commercial, sachant qu'on estime le flux journalier à plus de 1.300 personnes", souligne Paul-Emile Mottard, qui a été salué pour la pugnacité dont il a fait preuve pour mener à bien ce projet.

Le pôle Bavière, tel qu'on l'appelle en attendant de lui donner un nom, sera érigé sur cinq étages et disposera de plus de 15.000 m2. Deux places publiques seront aménagées en communication avec le quartier. "Il s'agira d'un bâtiment contemporain, de par son aspect transparent, mais aussi à faible consommation énergétique grâce à diverses techniques comme 1.200 m2 de panneaux photovoltaïques ou encore de l'éclairage LED", a souligné André Denis, député provincial en charge des travaux. S'il s'agira essentiellement en 2018 de procéder à des travaux de terrassement et d'égoutage, le chantier de construction est annoncé en 2019. La fin des travaux est prévue en septembre 2022.

D'autres fonctions seront également développées par un consortium privé sur ce site de 8.000 m2. Il s'agira de logements, de services publics (crèche, hall sportif, commissariat de police), d'une maison de repos de 150 lits avec résidences service et pour seniors ainsi que d'un pôle médical/universitaire puisque le CHU de Liège y installera une polyclinique et la faculté de dentisterie. Le site comprendra également une extension de l'école du Barbou toute proche.

Concernant les logements, il est prévu de construire 300 kots pour étudiants ainsi que, dans un premier temps, un bloc de 170 unités. "Il y aura aussi deux surfaces commerciales, l'une de type proximité et l'autre sera plutôt une moyenne surface", a précisé Benoît Bacquelaine, pour Bavière Développement, ajoutant que 140 autres logements pourraient suivre dans un second temps. Le tout pourrait être opérationnel à l'horizon 2025-2026.

Nos partenaires