Titres-services : la femme de ménage doit être flamande

23/02/15 à 10:36 - Mise à jour à 11:12

Source: Knack

En Flandre, deux entreprises de titres-services sur trois répondent positivement à la demande d'une femme de ménage flamande plutôt qu'une personne d'origine étrangère. Plus surprenant, cette demande vient principalement des entreprises étatiques locales.

Titres-services  : la femme de ménage doit être flamande

© Thinkstock

Deux entreprises de titres-services sur trois répondent sans sourciller à la demande de certains clients qui exigent que les femmes de ménage ne soient pas des "personnes d'origine étrangère". C'est ce qui ressort d'une étude du Forum des Minorités parues dans Het Nieuwsblad, De Standaard, Het Belang van Limburg et la Gazet van Antwerpen. "Même les services de ménages des CPAS suivent cette tendance" selon le directeur du Forum Wouter Van Bellingen.

Le Forum des Minorités a adressé anonymement 251 demandes à des entreprises de titres-services flamandes pour avoir une femme de ménage qui ne soit pas d'origine étrangère. Deux sur trois ont répondu favorablement à cette demande d'une femme de ménage "d'ici". La non-discrimination est pourtant une des conditions pour être reconnues en tant qu'agence de titres-services.

Plus surprenant une grande partie des entreprises discriminantes sont des entreprises publiques comme des services de CPAS locaux ou d'association d'aide à l'emploi. Le forum des minorités souhaite donc qu'il y ait davantage de contrôles anonymes et des sanctions plus importantes. "Nous n'allons tout de même pas subsidier un secteur pour que celui-ci fasse de la discrimination ?" se demande Wouter Van Bellingen. Il trouve aussi que les entreprises de titres-services devraient signaler ce genre de demande abusive. "On pourrait exclure ces usagers, leur donner des amendes ou leur demander de rembourser l'avantage fiscal que cela représente".

En savoir plus sur:

Nos partenaires