Tempête: le point sur les dégâts, région par région

28/10/13 à 10:49 - Mise à jour à 10:49

Source: Le Vif

La tempête "Christian", qui traverse actuellement la Belgique, a déjà occasionné de nombreux dégâts. La circulation ferroviaire et routière est perturbée, des arbres ont été déracinés et des toitures endommagées. Les pompiers sont sur le pont dans toutes les régions du pays.

Tempête: le point sur les dégâts, région par région

© Reuters

A 9 heures 30, l'IRM annonçait encore des pluies, principalement sur le sud-est du pays, un ciel très nuageux, mais surtout un vent assez fort à fort, même localement très fort de sud à sud-sud-ouest. Des rafales comprises entre 60 et 90 km/h, et localement entre 90 et 100 km/h, ont été observées.

Dans les prochaines heures, les pluies se décaleront rapidement vers l'est du pays, estime encore l'IRM. La nébulosité deviendra variable au littoral mais toujours assez abondante ailleurs dans le pays et par endroits des averses resteront possibles. Le vent restera soutenu, avec encore localement des rafales de 80 à 100 km/h ou un peu plus.

Rail et routes

Le ring de Bruxelles a été fermé à hauteur de Tervuren, car des panneaux de signalisation menaçaient de tomber, entraînant deux heures de file. Aux alentours de 13h, le ring a été rouvert.

Sur le rail, la circulation des trains est fortement perturbée entre Namur et Bruxelles à cause des intempéries, a indiqué lundi matin le gestionnaire du réseau ferroviaire Infrabel. Un train a percuté une barrière Nadar que le vent avait projetée sur les voies. Infrabel enregistre jusqu'à une heure de retard sur certaines lignes.

Des branches d'arbre se trouvent également sur les voies du côté de Namur. "Ces deux problèmes perturbent une bonne partie du trafic", a confirmé Arnaud Reymann, porte-parole d'Infrabel. "Même si ces problèmes sont localisés, certains trains ne s'arrêtent pas à Bruxelles et doivent continuer sur la ligne pour rejoindre la Flandre notamment. Il peut donc y avoir un effet boule de neige sur d'autres lignes."

Un câble s'est également détaché sur la ligne reliant Termonde à Londerzeel, engendrant des ralentissements. A hauteur de Denderleeuw, des branches ont atterri sur les caténaires, rendant l'une des deux voies inutilisable. La barrière d'un passage à niveau a été endommagée entre Edingen et Grammont, obligeant les trains à circuler prudemment sur ce tronçon.

Selon le site internet Railtime, les trains circulent d'ailleurs sur une seule voie entre la gare de Bruxelles-Nord et la gare de Bruxelles-Luxembourg.

Aux Pays-Bas, la société publique des chemins de fer néerlandais a annoncé une adaptation des horaires de ses trains: l'espacement entre les liaisons passe de 15 à 30 minutes.

Le trafic ferroviaire britannique est actuellement limité à 80km/h en raison des intempéries. "Pour cette raison, les trains Eurostar en provenance et à destination de Londres peuvent être en retard", indique Infrabel. Aucune limitation de vitesse n'est en vigueur pour le trafic international. "La vitesse du vent est encore inférieure à 100 km/h", explique Frédéric Petit. Il s'attend néanmoins à ce qu'une limite soit imposée en raison des conditions météorologiques qui se détériorent. Aucune limitation de vitesse spécifique aux intempéries n'est d'application en Belgique actuellement. Via Twitter, Eurostar conseille aux voyageurs de s'enregistrer normalement.

Par ailleurs la prudence est de mise sur les routes, les feuilles mortes rendant les chaussées particulièrement glissantes.

Bruxelles

Les parcs, squares, jardins et cimetières de la ville de Bruxelles sont temporairement fermés ce lundi matin en raison des vents de tempête, indique Ahmed El Ktibi, échevin bruxellois des Espaces verts, dans un communiqué de presse. La ville déconseille les promenades dans les zones boisées ou les voiries bordées d'arbres, à cause d'éventuelles chutes de branches.

Depuis 7h30 lundi, la ville de Bruxelles a fermé l'ensemble de ses 37 sites verts, dont les parcs du Cinquantenaire, de Bruxelles et le bois de la Cambre. Les grilles ont été fermées et l'accès de certains espaces sont coupés par des barrières et des pictogrammes. "Les consignes de sécurité habituelles sont d'application: ne pas se promener dans les parcs ou bois, éviter les voiries bordées d'arbres, de manière générale, ne sortir que si c'est nécessaire", ajoute le communiqué de presse.

Le dispositif de sécurité sera reconduit ou levé plus tard dans la journée en fonction de l'évolution des conditions météorologiques.

Cette nuit, de nombreux arbres sont tombés dans la capitale, à Uccle notamment. Les pompiers bruxellois comptent déjà plus de 130 sorties.

Au niveau des transports en commun de la Stib, le tram 39 a déraillé à cause des feuilles sur les voies tandis qu'un arbre est tombé sur les caténaires de la ligne du tram 81.

Namur

Les pompiers d'Andenne et de Namur ont mené une dizaine d'interventions dans la nuit de dimanche à lundi et poursuivent leur travail ce lundi matin. Ils interviennent essentiellement pour des arbres couchés sur la voie publique ou sur des voitures, pour des tuiles qui tombent des toits ainsi que pour des câbles électriques arrachés.

Il s'agit des seules zones touchées dans l'arrondissement namurois. Les pompiers d'Eghezée, Fosses-la-Ville, Gembloux et Sambreville n'ont eu aucune intervention liée aux intempéries dans la nuit de dimanche à lundi.

Par ailleurs, l'inaccessibilité de tous les parcs publics namurois et de la Citadelle a été décrétée jusqu'à ce lundi à midi au moins.

Hainaut

A Charleroi, les fortes bourrasques de vent ont provoqué quelques dégâts dans la nuit de dimanche à lundi, selon les pompiers de Charleroi qui ont comptabilisé une vingtaine d'interventions. Les pompiers carolos sont intervenus essentiellement pour des arbres couchés sur la voie publique. Un pignon de façade s'est toutefois effondré à Bouffioulx et des pans de toitures se sont envolés à Pont-de-Loup et Courcelles.

La plupart des appels concernaient des arbres couchés sur la route, comme sur l'autoroute A54 à Jumet et à Trazegnies (Courcelles). Les dégâts les plus importants ont été constatés à Bouffioulx où le pignon d'une façade d'habitation neuve s'est effondré.

Un pan de toiture d'environ 50 mètres carrés s'est également envolé à Pont-de-Loup (Farciennes) pour retomber sur des voitures. Un morceau de toiture s'est enfin décroché à Courcelles. On ne déplore pas de blessé.

Dans le Tournaisis, les pompiers de Tournai sont intervenus une dizaine de fois la nuit de dimanche à lundi, à la suite des vents violents. On ne déplore aucun blessé. Les premières interventions ont démarré lundi vers 2h du matin. Les secouristes sont intervenus à plusieurs reprises pour des branches qui entravaient la circulation sur les autoroutes A8 et E42, essentiellement à hauteur de Blandain et de Templeuve. A la rue Chercquefosse à Tournai, la cheminée d'une habitation s'est écroulée. Personne n'a été blessé. Entre 2h du matin et 9h30, les pompiers ont enregistré une vingtaine d'appels pour des dégâts liés aux vents violents. On ne déplore aucun blessé.

A la rue du Mont Garni à Froyennes (Tournai), les occupants d'une habitation ont été évacués. Les pompiers sont actuellement sur place afin de tronçonner un arbre qui menace de s'effondrer sur la maison.

Depuis 2h du matin, deux équipes des pompiers d'Ath ont effectué une quinzaine de sorties pour des dégâts causés par la tempête. Les pompiers athois sont intervenus essentiellement pour des câbles électriques arrachés et le tronçonnage d'arbres tombés sur la voirie. Les interventions ont été menées au centre d'Ath, à Moulbaix et à Villers St-Amand. De leur côté, les pompiers de Péruwelz ont effectué quelques sorties pour des arbres qui s'étaient couchés sur des câbles électriques ainsi que pour la toiture d'une véranda qui s'est envolée à Wasmes-Audemetz-Briffoeil.

Liège

La Ville de Liège a également décidé dimanche de fermer tous les parcs et les cimetières jusqu'à nouvel ordre, a-t-elle indiqué dans un communiqué. Une cellule communale de crise intempéries a été activée ce week-end en raison de vents violents.

Par ailleurs, cet avis concerne la Foire de Liège, située parc d'Avroy, dès après la fermeture des activités de dimanche soir, qui ont été maintenues. Un centre d'accueil destiné au personnel forain sera accessible dès lundi à 05H00 à l'Athénée Léonie de Waha.

La cellule communale de crise intempéries évaluera lundi, en cours de journée, la situation en fonction des prochaines prévisions.

Les pompiers de l'arrondissement Huy-Waremme ont été appelés ce lundi matin, peu après 8h, à intervenir pour des câbles électriques couchés sur la route ou sur les trottoirs de la rue de la Costale et de la rue du Moulin, à Waremme. Un arbre a été déraciné par les vents, lundi matin vers 7H45, rue Jean Jaurès à Ciplet (commune de Braives). Un câble électrique est tombé sur la voirie dans la même rue. Les pompiers de Hannut se trouvent sur les lieux, précisait-on à la caserne vers 9h.

Les pompiers de Huy et de Hamoir mènent actuellement plusieurs interventions, ont-ils indiqué lundi matin.

Les pompiers de Battice et Herve ont été appelés à une dizaine de reprises ce matin. Ils sont principalement intervenus pour des arbres tombés sur la chaussée, emportant parfois avec eux des câbles électriques ou des poteaux menaçant de s'effondrer. Les corps de pompiers de Theux, Welkenraedt, Verviers et La Calamine ont également été appelés ce lundi matin pour des interventions relatives à la tempête Christian.

A Verviers, les dégâts sont un peu plus importants puisqu'un arbre est tombé sur quatre véhicules, avenue de Spa.

Brabant Wallon

De nombreuses interventions sont en cours sur l'ensemble du territoire du Brabant wallon en raison de la tempête qui sévit depuis lundi matin dans le pays, a-t-on appris auprès des différents services régionaux d'incendie brabançons.

Les pompiers de Nivelles, Tubize, Wavre, Jodoigne et Braine-l'Alleud sont sur la brèche depuis lundi à l'aube. Plusieurs dizaines d'interventions sont en cours, essentiellement pour des arbres, branches et câbles électriques arrachés ou menaçant de tomber.

Dans l'entité de Tubize, un arbre est tombé sur un bus stationné le long de la voirie, mais dans lequel personne ne se trouvait.

La toiture d'une institution de Braine-l'Alleud s'est partiellement envolée ce matin. Les pompiers ont été appelés peu avant 7h dans la rue du Soleil Levant, où la toiture d'un bâtiment de la "Maison familiale", un service d'accueil pour enfants en difficulté, s'est partiellement envolée. "Quelque deux cents mètres carrés de la toiture ont été touchés", précise un sapeur brainois. Il n'y a pas eu de blessés.

Les pompiers de Braine-l'Alleud ont par ailleurs enregistré lundi matin une vingtaine d'interventions liées à des dégâts provoqués par la tempête, dont des arbres arrachés.

Flandre

En Flandre, la violente tempête en provenance du Royaume-Uni a commencé à produire ses premiers effets dès dimanche après-midi, avec la chute de nombreux arbres en Brabant flamand, notamment à Heverlee, près de Louvain, où deux voitures ont été détruites, selon les services de secours. Un arbre de grande taille s'est ainsi abattu à Heverlee (Leuven) sur deux voitures en stationnement qui ont été fortement endommagées.

Des arbres sont aussi tombés à Haecht, Keerbergen et Overijse.

A d'autres endroits, des clôtures et des panneaux se sont envolés sous l'effet des rafales.

A Merksem, un échafaudage de treize étages de haut s'est effondré ce matin à cause des intempéries. Selon la police locale d'Anvers, des voitures parquées à proximité ont été endommagées à cause des débris. Les pompiers avaient été alertés et avaient tenté de maîtriser la structure, mais cela s'est avéré impossible. Aucun blessé n'est à signaler.

Entre-temps, le service d'incendie d'Anvers a reçu plus d'une centaine d'appels pour traiter des dégâts causés par la tempête, mais il s'agit principalement d'incidents mineurs.

Les parcs d'Anvers restent fermés pour le moment, tout comme ceux de Malines. En outre, tous les espaces verts de la province d'Anvers, ainsi que certains parcs et cimetières à Lierre et Kapellen, sont fermés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires