Saint Nicolas et la croix: c'est le moment de... (re)lire Amin Maalouf

09/12/17 à 17:30 - Mise à jour à 10/12/17 à 13:03
Du Le Vif/L'Express du 08/12/17

En 1998, Amin Maalouf publie Les Identités meurtrières. Dans un style accessible, il explique pourquoi l'identitaire, et en particulier l'identitaire religieux, sera le sujet le plus sensible d'une postmodernité qui peine à se stabiliser sur des valeurs communes et universelles.

Intellectuel libanais, baigné dans le pluralisme des cultures, Maalouf tape fort et juste. D'une part, il souligne la vision impérialiste d'un certain Occident, qui a imposé sa culture à toute la planète au point d'en faire le synonyme de la modernité, et forçant toutes les cultures soit à se soumettre, soit à se poser en réaction contre ce que cet Occident charrie - en ce compris, à l'occasion, ses valeurs positives et inclusives telles que la laïcité et les droits de l'homme. D'autre part, il montre pourquoi l'obsession identitaire peut rapidement s'axer autour du religieux, dernière vale...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires