Rocourt : deux blessés légers après une explosion de gaz

14/02/13 à 09:32 - Mise à jour à 09:31

Source: Le Vif

Une explosion de gaz s'est produite jeudi matin dans un café de Rocourt (Liège), le Bella Cosa. Deux blessés légers ont été évacués vers les hôpitaux et les pompiers recherchent toujours une éventuelle troisième personne qui pourrait encore se trouver sous les décombres.

Rocourt : deux blessés légers après une explosion de gaz

© Image Globe

L'explosion, dont la cause est actuellement indéterminée, s'est produite jeudi peu avant 05H30 dans l'établissement situé Chaussée de Tongres n°5 à Rocourt. Les pompiers ont reçu un appel à 05H29 et sont arrivés sur place à 05H37.

La déflagration a soufflé une partie de l'immeuble, ce qui a provoqué un incendie, rapidement maîtrisé. Le plan rouge a été déclenché, permettant à un maximum de moyens de secours de se rendre sur place et d'avertir les autorités civiles. La déflagration a provoqué d'importants dégâts aux maisons voisines.

Vingt-quatre personnes ont été évacuées, dont dix-neuf qui ont trouvé refuge à l'hôtel de police. Elles ne pourront regagner leur domicile que lorsque les tests effectués par les spécialistes du gaz et de l'électricité démontreront que tout danger est écarté.

Quant au café, géré par Kevin Cossalter, joueur de football à Wiltz (Luxembourg), il est complètement effondré et une partie des débris se trouvent sur la chaussée, fermée à la circulation. Un important périmètre de sécurité a été dressé et des déviations mises en place.

Selon le cabinet du bourgmestre de Liège, aucun mort n'est à déplorer et rien n'indique que quelqu'un pourrait se trouver sous les décombres. Toutes les précautions sont prises néanmoins pour évacuer les débris.

Le périmètre de sécurité élargi

Le périmètre de sécurité installé après l'explosion a été élargi en milieu de matinée. Une maison pourrait être déstabilisée.

Les analyses devront confirmer si la maison mitoyenne du café Bella Cosa qui s'est effondré à la suite de l'explosion, a été également touchée. Les habitants seront relogés le cas échéant. La déflagration ne semble pas avoir atteint la structure des autres immeubles du quartier, mais les riverains évacués ne peuvent pas encore réintégrer leur domicile. La majorité d'entre eux a été accueillie à l'hôtel de police de Liège, rue Natalis. Certains se sont rendus à l'hôpital pour passer des examens, notamment auditifs. Deux personnes ont été légèrement blessées à la suite de l'explosion du café, qui a été suivie d'un incendie. Le parquet de Liège a désigné un expert.

L'effondrement de l'immeuble jusqu'à mi-chaussée a engendré des déviations de la circulation, toujours en place. Jeudi midi, des containers étaient déjà sur les lieux en vue de dégager les débris.

En savoir plus sur:

Nos partenaires