Reynders maintient "quatre missions princières par an"

24/02/13 à 19:34 - Mise à jour à 19:34

Source: Le Vif

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a démenti la volonté de réduire de quatre à trois par an le nombre de missions commerciales princières, comme évoqué ce week-end dans la presse.

Reynders maintient "quatre missions princières par an"

© Image globe

"Nous restons à quatre missions par an, mais avec quelques mesures d'économies, peut-être sur les réceptions et autres frais", a indiqué le ministre en marge d'un déplacement au Proche-Orient. Selon M. Reynders, le problème réside dans le financement de l'Agence du Commerce extérieur, qui organise les missions princières. Cette agence est composée essentiellement des représentants des Régions, mais est financée encore en grande partie par le fédéral à hauteur de 2,5 millions d'euros.

Les Régions ont réduit leur écot il y a deux ans, mais l'ambition des missions n'a pas été revue en fonction, contraignant le fédéral à mettre la main à la poche, selon le ministre des Affaires étrangères. Ainsi, les réceptions au sein des ambassades belges n'étaient plus financées par l'Agence, mais par les ambassades directement, et donc les Affaires étrangères.

M. Reynders entend mettre fin à tout cela. C'est l'Agence dorénavant qui devra financer ces missions, sans moyens complémentaires des Affaires étrangères, assure-t-il. "Je suis occupé à une réorganisation de nos postes diplomatiques. Il serait inconcevable de devoir supprimer des postes pour des réceptions".

Le ministre a toutefois l'intention d'inviter la princesse Mathilde à deux missions par an, aux frais de son département.

Le nombre de missions princières restera quoi qu'il en soit à quatre. Celles de 2013 et 2014 sont déjà planifiées. Des contacts sont en cours pour celles envisagées en 2015.

Nos partenaires