Quand le baron vert Jean-Michel Javaux s'occupe de noblesse

26/03/10 à 10:37 - Mise à jour à 10:37

Source: Le Vif

Le patron d'Ecolo souhaite plus de transparence dans l'attribution des titres de noblesse. Dans le même temps, il fait un surprenant coming-out monarchiste.

Le co-président d'Ecolo, Jean-Michel Javaux, plaide dans La Libre Belgique pour que les titres de noblesse soient décernés avec davantage de transparence, mais aussi avec plus d'originalité. "Je pense que l'attribution des faveurs nobiliaires reste quelque chose de très bizarre. J'adore le Roi Albert. Mais je voudrais savoir sur quelle base on choisit tel sportif plutôt qu'un autre ou tel patron d'entreprise pour l'anoblir plutôt qu'un autre", dit-il. "Pourquoi plus Etienne Davignon que Thomas Leysen? Je ne dis pas qu'il faut changer tout le système, je dis qu'il faudrait davantage de transparence", poursuit le co-président d'Ecolo, qui regrette par ailleurs qu'"on reste figé dans des secteurs traditionnels". "J'imagine mal le patron d'Inter-Environnement devenir baron", plaisante-t-il à ce sujet.

Coming-out monarchiste

Deux mois après son coming-out catholique, M. Javaux révèle par ailleurs, dans l'entretien à La Libre, être un fervent monarchiste. "Cela fait partie de mon éducation, de ma fierté. Mes enfants se lèvent quand ils entendent la Brabançonne. En famille, on regarde le discours du Roi à Noël", raconte-t-il, confessant ce "paradoxe": "J'ai un goût de ces traditions qui permettent que cela ne s'emballe pas. L'arrivée au Palais, les temps de consultation, les Te Deum..."

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires