Pourquoi est-il si difficile d'apprendre le néerlandais?

24/07/15 à 10:04 - Mise à jour à 10:04

Source: Knack

Les Flamands aiment se vanter de leurs connaissances linguistiques. La majorité d'entre eux se débrouillent en français et parlent couramment anglais. Adriaan D'Haens, germaniste à l'Université de Gand, s'est demandé dans le cadre de son mémoire pourquoi les francophones et les personnes qui parlent d'autres langues éprouvent tant de mal à étudier le néerlandais .

Pourquoi est-il si difficile d'apprendre le néerlandais?

Elio Di Rupo © BELGA

Quand on apprend une langue, toutes sortes de processus compliqués ont lieu dans le cerveau. Un célèbre linguiste américain, Noam Chomsky, a développé une théorie dans les années 1950 qui explique le fonctionnement de ces processus. Il se base sur un module d'acquisition du langage ou d'une grammaire universelle dans le cerveau, une espèce de système intégré qui permet d'apprendre facilement une langue.

En écoutant la langue qu'on parle autour de lui, un bébé chinois peut ainsi apprendre le chinois aussi facilement qu'un bébé belge le français ou le néerlandais.

Ordre des mots

Cependant, le rôle de ce module d'acquisition du langage dans l'apprentissage d'une langue étrangère à l'âge adulte fait l'objet de discussions. Pourquoi les personnes non néerlandophones qui vivent en Flandre ont-elles toujours du mal à parler néerlandais, même après des années de cours ? D'après D'Haens, c'est dû à l'ordre des mots de leur langue maternelle.

L'ordre des mots en néerlandais est en effet tout sauf simple. Lorsque les néerlandophones forment des phrases subordonnées, ils mettent les verbes à la fin, et quand il y a un syntagme avant le sujet et le verbe conjugué, ces derniers sont même inversés. En anglais, le sujet et le verbe restent au même endroit. Le français non plus ne connaît pas ces ordres de mots différents.

Adriaan D'Haens a analysé une série de textes en anglais et en néerlandais, rédigés par des néerlandophones et anglophones qui apprenaient respectivement l'anglais et le néerlandais. L'étude révèle que les anglophones se trompent surtout dans l'ordre des mots du néerlandais. Les néerlandophones n'ont pas ce problème en anglais.

Les personnes qui ont une langue maternelle à l'ordre de mots difficile peuvent donc passer sans problème à une variante plus facile, mais l'inverse est beaucoup plus dur. Les néerlandophones ne peuvent donc pas vraiment en vouloir à Elio Di Rupo de mélanger les mots de la langue de Vondel.

Nos partenaires