Pour Vande Lanotte, le premier ministre doit venir de la N-VA

18/09/14 à 10:09 - Mise à jour à 10:18

Source: Belga

Le ministre fédéral sortant de l'Economie et des consommateurs, Johan Vande Lanotte (sp.a), estime jeudi que les libéraux et le CD&V s'apprêtent à commettre une "faute majeure" en acceptant que la N-VA n'assume pas le rôle de Premier ministre dans la future coalition suédoise, malgré sa nette victoire électorale le 25 mai dernier.

Pour Vande Lanotte, le premier ministre doit venir de la N-VA

Johan Vande Lanotte © BELGA

Dans une interview au Tijd et à l'Echo, l'Ostendais envoie cet avertissement à la famille libérale, promise au Seize après le bras-de-fer autour de la désignation du nouveau commissaire européen belge: "Il ne faut jamais être Premier ministre dans un gouvernement où l'on n'est pas le plus fort, où l'on ne peut faire avancer les choses".

Selon lui, cette situation va créer un "facteur d'instabilité" car "il y aura un grand frère, la N-VA, qui regardera ce que font ses petits frères, et dont le président sera en dehors du gouvernement".

Or, "l'instabilité est la pire des choses. Avoir un gouvernement hypothéqué dès le début parce que le premier parti, et de loin, ne veut pas prendre ses responsabilités, comme s'il avait honte d'en être, ce n'est pas une bonne chose", conclut-il.

Belga

Nos partenaires