Pour la N-VA, le prochain gouvernement n'aura pas de légitimité en Flandre

13/10/11 à 17:02 - Mise à jour à 17:02

Source: Le Vif

Le président de la N-VA, Bart De Wever, a critiqué jeudi la formation annoncée d'un gouvernement fédéral sans majorité du côté néerlandophone, accusant le CD&V, l'Open Vld et le sp.a d'avoir brisé leur "promesse". Ces trois partis ont reçu en 2010 "une solide raclée de l'électeur", souligne-t-il dans un communiqué.

Pour la N-VA, le prochain gouvernement n'aura pas de légitimité en Flandre

© Image globe

Dans un communiqué, M. De Wever souligne que le gouvernement fédéral sera soutenu par 80% des députés francophones, mais par seulement 49% des députés flamands. Pourtant, les Flamands "constituent de loin la majorité dans ce pays et ils paient la part du lion des impôts", fait-il valoir.

Pour le président des nationalistes flamands, le gouvernement n'aura dès lors pas de légitimité en Flandre. Le CD&V, l'Open Vld et le sp.a avaient pourtant, par le passé, indiqué que cette absence de majorité posait problème, rappelle M. De Wever.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires