Pour Didier Reynders, l'UE devrait officialiser sa position sur les négociations avec la Turquie

08/09/17 à 14:21 - Mise à jour à 14:19

Source: Belga

L'Union européenne (UE) devrait acter officiellement sa position concernant le processus d'adhésion de la Turquie, a estimé vendredi midi le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders depuis Tallinn (Estonie) où il participe à une réunion informelle des chefs de la diplomatie européens.

Pour Didier Reynders, l'UE devrait officialiser sa position sur les négociations avec la Turquie

© Belga

"Pour nous c'est très clair, le processus est gelé", a constaté le ministre des Affaires étrangères, alors que le ministre turc des Affaires européennes Ömer Celik était présent vendredi matin à la rencontre entre les pays européens et les pays candidats à l'adhésion.

Les négociations d'adhésion de la Turquie, commencées en 2005, avaient repris un peu de vigueur à l'occasion de l'accord UE-Turquie sur la gestion des réfugiés, conclu en mars 2016. Mais le coup d'Etat manqué, en juillet de la même année, et la répression qui s'en est suivie dans de nombreux secteurs de la société turque ont de facto gelé les pourparlers.

"La Commission européenne doit dire quelle initiative prendre", a estimé Didier Reynders. Le commissaire européen à l'Élargissement Johannes Hahn devrait "acter officiellement la position de l'UE". "On ne peut pas faire comme si on allait relancer" le processus, a poursuivi le ministre. "Tant qu'il n'y a pas d'évolutions positives, il n'est pas question de bouger."

Nos partenaires